Licence, CRPE, Capes, Agrégation, Master, Thèse et Enseignement des Lettres


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  NetLettresNetLettres  Forum RévisionsForum Révisions  Tchats IRCTchats IRC  BDD du TroubleBDD du Trouble  Fauteuses de TroubleFauteuses de Trouble  Connexion  

Partagez | 
 

 Bilan lettres-histoire

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
cleofee
Modo
Modo


Nombre de messages : 15336
Date d'inscription : 10/03/2006

Précisions
Vous êtes: prof

MessageSujet: Re: Bilan lettres-histoire   Ven 27 Mar - 17:59

Non j'ai beau relire pour moi, c'est quelqu'un qui se rassure par des questions rhétoriques dont la réponse est évidente: il n'est pas là pour tout ça (cf.questions). Ainsi, il ne comprend pas pourquoi il est si agité.

"Dois-je croire qu’au rang où Titus la destine
Elle m’écoute mieux que dans la Palestine ?
Il l’épouse. Ai-je donc attendu ce moment
Pour me venir encor déclarer son amant ?
Quel fruit me reviendra d’un aveu téméraire ?..."
"Belle reine, et pourquoi vous offenseriez-vous ?
Viens-je vous demander que vous quittiez l’empire ?
Que vous m’aimiez ?"


Il est clair sur une chose:il n'espère plus! il ne vient que pour prévenir de son départ.

"Hélas ! je ne viens que vous dire
Qu’après m’être longtemps flatté que mon rival
Trouverait à ses vœux quelque obstacle fatal,
Aujourd’hui qu’il peut tout, que votre hymen s’avance,
Exemple infortuné d’une longue constance,
Après cinq ans d’amour et d’espoir superflus,
Je pars, fidèle encor quand je n’espère plus.

La magie des livres: personne ne lit le même! lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeris_la_Cetra
Niveau K
avatar

Féminin
Nombre de messages : 148
Age : 34
Localisation : BZH power!
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: Bilan lettres-histoire   Ven 27 Mar - 21:02

Et bien pour moi, c'est un dilemne. Il hésite à entrer: partir? pas partir? car le résultat sera le même, qu'il lui parle ou non. Mais au fond de lui, il espère quelque chose (sinon il ne serait pas la!).

Autrement, ca m'étonne pas qu'il y ai plus de casse sur le sujet de la France! On est censé tout savoir sur la géo de la france, on ne peut pas se permettre de faire des erreurs dessus! A ma formation CAPES, les prof nous disaient que les correcteurs en géo sont plus dur lorsque c'est la france qui tombe!
De plus, beaucoup d'étudiants qui passent le plp sont des capésiens, peu on reçu la formation iufm du plp! Donc la logique est qu'ils choisissent le sujet sur la france!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cleofee
Modo
Modo
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15336
Age : 35
Localisation : Paris
Emploi : Prof en LP!
Etudes, Loisirs ou Autre : Fabriquer des séquences, papoter avec les collègues...
Date d'inscription : 10/03/2006

Précisions
Vous êtes: prof

MessageSujet: Re: Bilan lettres-histoire   Sam 28 Mar - 7:05

Les gars, j'ai un nouvel argument!
(Genre la fille qui n'en a pas dormi de la nuit Soif07 Hahaha!)
On ne délibère pas une fois qu'on a toqué à la porte mais avant. Si c'était un monologue délibératif il aurait fallut intervertir la scène 1 et 2! On toque quand on est fixé et une fois qu'on a toqué, on commence à avoir la peur au ventre!

Ca se tient non?

Mr.Red

_________________


I love you Pensez à vous inscrire sur la page Facebook de la BDD pour visualiser les dernières contributions : cliquez J'AIME sur cette page! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidonie
Niveau A
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5420
Age : 86
Date d'inscription : 18/05/2005

Précisions
Vous êtes: je suis

MessageSujet: Re: Bilan lettres-histoire   Sam 28 Mar - 7:38

Je suis d'accord avec l'analyse de Cleofee. Il ne se pose pas la question du départ puisqu'il part. Le monologue ne montre pas le diemme. Bien au contraire : ce sont des analyses auxquelles nous assistons, analyses lucides et "franches". C'est Antiochus qui donne le sens au registre tragique...il sera le modèle des romantiques, plus tard. Un amoureux éconduit !
Mais il y a aussi, à mon sens, un autre aspect à ce monologue (mais il fallait connaître le préface). Il me semble que Racine se moque de ce grand benet qui ne pavient pas à se décider. Racine met à distance "le sérieux" du registre grâce, notamment, aux nombreuses questions qui rendent le personnage assez comique, in fine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cleofee
Modo
Modo
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15336
Age : 35
Localisation : Paris
Emploi : Prof en LP!
Etudes, Loisirs ou Autre : Fabriquer des séquences, papoter avec les collègues...
Date d'inscription : 10/03/2006

Précisions
Vous êtes: prof

MessageSujet: Re: Bilan lettres-histoire   Sam 28 Mar - 7:58

Ca fait plaisir de voir que je ne suis pas la seule à le lire comme ça!



989898

_________________


I love you Pensez à vous inscrire sur la page Facebook de la BDD pour visualiser les dernières contributions : cliquez J'AIME sur cette page! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dame margot
Niveau K
avatar

Féminin
Nombre de messages : 189
Age : 34
Localisation : ARRAS
Etudes, Loisirs ou Autre : MUSIQUE, violon
Date d'inscription : 02/09/2007

Précisions
Vous êtes: candidat(e) au capes

MessageSujet: Re: Bilan lettres-histoire   Sam 28 Mar - 9:44

La délibération d'antiochus, est un jeu avec le public. Antochius sait qu'il va parler, le public également, aussi Racine s'amuse-t-il avec "la terreur" du public, en incluant des éléments dans le monologue qui laissent penser qu'antiochus va agir avec raison et ne pas avouer ce qui ne doit pas l'être. Le monologue ne revêt une dimension délibératrice que pour agir sur les sentiments du public, ce caractère délibératif lui donne une véritable dimension théâtrale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cleofee
Modo
Modo
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15336
Age : 35
Localisation : Paris
Emploi : Prof en LP!
Etudes, Loisirs ou Autre : Fabriquer des séquences, papoter avec les collègues...
Date d'inscription : 10/03/2006

Précisions
Vous êtes: prof

MessageSujet: Re: Bilan lettres-histoire   Sam 28 Mar - 9:52

Oui, là je suis d'accord! Smile

_________________


I love you Pensez à vous inscrire sur la page Facebook de la BDD pour visualiser les dernières contributions : cliquez J'AIME sur cette page! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidonie
Niveau A
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5420
Age : 86
Date d'inscription : 18/05/2005

Précisions
Vous êtes: je suis

MessageSujet: Re: Bilan lettres-histoire   Sam 28 Mar - 10:49

dame margot a écrit:
La délibération d'antiochus, est un jeu avec le public. Antochius sait qu'il va parler, le public également, aussi Racine s'amuse-t-il avec "la terreur" du public, en incluant des éléments dans le monologue qui laissent penser qu'antiochus va agir avec raison et ne pas avouer ce qui ne doit pas l'être. Le monologue ne revêt une dimension délibératrice que pour agir sur les sentiments du public, ce caractère délibératif lui donne une véritable dimension théâtrale.

oui !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John_
Niveau H


Nombre de messages : 524
Date d'inscription : 04/09/2008

MessageSujet: Re: Bilan lettres-histoire   Sam 28 Mar - 12:43

Pour moi, c'est clairement un dilemme, et il y a délibération. Mais c'est une délibération bien différente de chez Corneille, et la raison y a moins d'importance que le sentiment, qui détruit tout le raisonnement logique.

Solution 1 : Je ne dis rien, parce que j'ai peur et que ça ne servira à rien.

Citation :
Hé bien ! Antiochus, es-tu toujours le même ?
Pourrais-je, sans trembler, lui dire : «Je vous aime ?»
Mais quoi ? Déjà je tremble, et mon coeur agité
Craint autant ce moment que je l'ai souhaité.
Bérénice autrefois m'ôta toute espérance ;
Elle m'imposa même un éternel silence.
Je me suis tu cinq ans, et jusques à ce jour,
D'un voile d'amitié j'ai couvert mon amour.
Dois-je croire qu'au rang où Titus la destine
Elle m'écoute mieux que dans la Palestine ?
Il l'épouse. Ai-je donc attendu ce moment
Pour me venir encor déclarer son amant ?
Quel fruit me reviendra d'un aveu téméraire ?
Ah ! Puisqu'il faut partir, partons sans lui déplaire.
Retirons-nous, sortons ; et sans nous découvrir,
Allons loin de ses yeux l'oublier, ou mourir.

Solution 2 : Je lui dis tout, parce que je n'ai rien à craindre.

Citation :
Hé quoi ? Souffrir toujours un tourment qu'elle ignore ?
Toujours verser des pleurs qu'il faut que je dévore ?
Quoi ? Même en la perdant redouter son courroux ?
Belle reine, et pourquoi vous offenseriez-vous ?
Viens-je vous demander que vous quittiez l'empire ?
Que vous m'aimiez ? Hélas ! Je ne viens que vous dire
Qu'après m'être longtemps flatté que mon rival
Trouverait à ses voeux quelque obstacle fatal,
Aujourd'hui qu'il peut tout, que votre hymen s'avance,
Exemple infortuné d'une longue constance,
Après cinq ans d'amour et d'espoir superflus,
Je pars, fidèle encor quand je n'espère plus.
Au lieu de s'offenser, elle pourra me plaindre.
Quoi qu'il en soit, parlons : c'est assez nous contraindre.
Et que peut craindre, hélas ! un amant sans espoir
Qui peut bien se résoudre à ne la jamais voir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neoprofs.forumactif.org
cleofee
Modo
Modo
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15336
Age : 35
Localisation : Paris
Emploi : Prof en LP!
Etudes, Loisirs ou Autre : Fabriquer des séquences, papoter avec les collègues...
Date d'inscription : 10/03/2006

Précisions
Vous êtes: prof

MessageSujet: Re: Bilan lettres-histoire   Dim 29 Mar - 7:23

Je ne crois pas qu'il y ait débat puisque ça sera dit dans tous les cas: il lui faut justifier son départ, l'expliquer. La question posée est seulement: arriverai-je à le lui dire calmement?


Citation :
Pourrais-je, sans trembler, lui dire : «Je vous aime ?»

La question ne porte pas sur "dire: je vous aime" seulement mais dire "sans trembler" qui est de ce fait mis en valeur syntaxiquement.

_________________


I love you Pensez à vous inscrire sur la page Facebook de la BDD pour visualiser les dernières contributions : cliquez J'AIME sur cette page! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidonie
Niveau A
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5420
Age : 86
Date d'inscription : 18/05/2005

Précisions
Vous êtes: je suis

MessageSujet: Re: Bilan lettres-histoire   Dim 29 Mar - 8:32

Je n'arrive pas non plus à y voir un débat, car il ouvrirait potentiellement sur une réussite d'amour. Or ici, Racine montre combien le combat est déjà joué...ça sera un échec ! Antiochus est celui qui entraîne la pièce vers la tragédie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freyja
V.I.P
V.I.P
avatar

Féminin
Nombre de messages : 18791
Age : 32
Localisation : Dans ma tête.
Emploi : Meh.
Etudes, Loisirs ou Autre : Meh.
Date d'inscription : 16/02/2006

Précisions
Vous êtes: je suis

MessageSujet: Re: Bilan lettres-histoire   Dim 29 Mar - 9:35

C'est ma conclusion !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidonie
Niveau A
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5420
Age : 86
Date d'inscription : 18/05/2005

Précisions
Vous êtes: je suis

MessageSujet: Re: Bilan lettres-histoire   Dim 29 Mar - 9:37

bbbb
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bilan lettres-histoire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bilan lettres-histoire
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Bilan lettres-histoire
» épreuves caplp lettres / histoire
» Barres inter Lettres-Histoire 2008
» Vend livres PLP Lettres histoire
» Groupe de travail PLP Lettres Histoire. Une place pour moi?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Licence, CRPE, Capes, Agrégation, Master, Thèse et Enseignement des Lettres :: Forum PLP : concours et profs-
Sauter vers: