Licence, CRPE, Capes, Agrégation, Master, Thèse et Enseignement des Lettres


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  NetLettresNetLettres  Forum RévisionsForum Révisions  Tchats IRCTchats IRC  BDD du TroubleBDD du Trouble  Fauteuses de TroubleFauteuses de Trouble  Connexion  

Partagez | 
 

 Français : le langage et ses troubles (semaines 1, 2 et 4)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
zoum
Niveau L


Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 20/08/2009

MessageSujet: Re: Français : le langage et ses troubles (semaines 1, 2 et 4)   Jeu 27 Aoû - 9:57

et une autre question pour la semaine 1 question 16 , vous vous servez de la thèse de L. Vygotski pour repondre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lnmicka
Niveau J
avatar

Féminin
Nombre de messages : 393
Age : 41
Localisation : Le Teich (Arcachon)
Emploi : Congé parental
Etudes, Loisirs ou Autre : Ing en Génie Biologique
Date d'inscription : 30/07/2009

Précisions
Vous êtes:

MessageSujet: Re: Français : le langage et ses troubles (semaines 1, 2 et 4)   Jeu 27 Aoû - 11:24

787878 HELP !!!!

Pour la semaine 1, je suis perdue. Sur quels cours vous basez-vous pour pouvoir répondre aux questions ? J'ai le CNED (le monde de l'Oral) mais ça ne me sert pas à grand chose pour cette semaine et le Hatier (edition 2006). Du coup, je suis en train de me dire que je suis complètement à côté de la plaque ... vvvv
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lewebpedagogique.com/lnmicka/
zoum
Niveau L
avatar

Féminin
Nombre de messages : 77
Age : 44
Localisation : etain verdun 55
Emploi : sans
Date d'inscription : 20/08/2009

MessageSujet: Re: Français : le langage et ses troubles (semaines 1, 2 et 4)   Jeu 27 Aoû - 11:41

perso j'ai pas encore mes livres crpe donc, je n'ai que mes cours et mes livres de la fac qui datent d'il y a 20 ans mais bon ça sert quand même, et beaucoup de recherche et de lectures du net ; google is really my best friend thumright
zoum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalibela
Niveau L
avatar

Féminin
Nombre de messages : 82
Age : 38
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 12/08/2009

MessageSujet: Re: Français : le langage et ses troubles (semaines 1, 2 et 4)   Jeu 27 Aoû - 16:45

zoum a écrit:
et une autre question pour la semaine 1 question 16 , vous vous servez de la thèse de L. Vygotski pour repondre?

Oui, tu peux utiliser Vygotski. Mais si tu choisis de le faire, il faudra contre-balancer en citant ses détracteurs (Piaget par exemple). Ce qui est intéressant dans leurs cas, c'est que leurs théories sont directement liées à ce qui nous intéresse, c'est-à-dire la façon dont ça se passe chez l'enfant.
Sinon, quand on parle des relations entre langage et pensée, les recherches actuelles sont très poussées dans les diverses neurosciences. Leur avantage certain est d'avoir une assise scientifique indéniable.
En tout cas, pour le concours, je pense qu'il est mieux de connaître Vygotski que de ne pas le connaître.

lnmicka a écrit:
787878 HELP !!!!

Pour la semaine 1, je suis perdue. Sur quels cours vous basez-vous pour pouvoir répondre aux questions ? J'ai le CNED (le monde de l'Oral) mais ça ne me sert pas à grand chose pour cette semaine et le Hatier (edition 2006). Du coup, je suis en train de me dire que je suis complètement à côté de la plaque ... vvvv

Si tu veux vraiment des lectures complémentaires, il faudrait aller dans deux directions : un livre d'introduction à la linguistique (pour tous les aspects théoriques sur le langage en général), par exemple, le 100 fiches pour comprendre la linguistique pour son aspect pratique à consulter, ou pour une approche un peu plus complète qui comprend des explications en phonétique/phonologie, lexicologie, syntaxe, etc, les deux tomes de Chiss, Filliolet et Maingueneau : Introduction à la linguistique française : Tome 1, Notions fondamentales, phonétique, lexique et Introduction à la linguistique française : Tome 2, syntaxe, communication, poétique ; et un autre sur l'acquisition du langage, par exemple, les deux tomes de Kail et Fayol : L' Acquisition du langage, tome 1 : Le langage en émergeance, de la naissance à trois ans et L' Acquisition du langage, tome 2 : Le langage en développement, au-delà de trois ans, ou alors un autre qui parle en même temps des troubles du langage : L'acquisition du langage et ses troubles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheana
Niveau I
avatar

Féminin
Nombre de messages : 412
Age : 33
Localisation : 77
Emploi : Assist. d'éduc.
Date d'inscription : 16/07/2009

Précisions
Vous êtes: autre

MessageSujet: Re: Français : le langage et ses troubles (semaines 1, 2 et 4)   Jeu 27 Aoû - 17:10

lnmicka a écrit:
787878 HELP !!!!

Pour la semaine 1, je suis perdue. Sur quels cours vous basez-vous pour pouvoir répondre aux questions ? J'ai le CNED (le monde de l'Oral) mais ça ne me sert pas à grand chose pour cette semaine et le Hatier (edition 2006). Du coup, je suis en train de me dire que je suis complètement à côté de la plaque ... vvvv

Oh si quand même avec les chapitres sur "Le monde de l'oral" + Les "troubles du langage écrit et oral" et crois moi que tu peux répondre aux questions ^^

Certes ces chapitres sont vastes, tu pourras même répondre à des questions de français des semaines suivantes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lnmicka
Niveau J
avatar

Féminin
Nombre de messages : 393
Age : 41
Localisation : Le Teich (Arcachon)
Emploi : Congé parental
Etudes, Loisirs ou Autre : Ing en Génie Biologique
Date d'inscription : 30/07/2009

Précisions
Vous êtes:

MessageSujet: Re: Français : le langage et ses troubles (semaines 1, 2 et 4)   Jeu 27 Aoû - 17:55

C'est tellement indigeste avec le CNED que je suis peut-être complètement passée à côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lewebpedagogique.com/lnmicka/
Sheana
Niveau I
avatar

Féminin
Nombre de messages : 412
Age : 33
Localisation : 77
Emploi : Assist. d'éduc.
Date d'inscription : 16/07/2009

Précisions
Vous êtes: autre

MessageSujet: Re: Français : le langage et ses troubles (semaines 1, 2 et 4)   Jeu 27 Aoû - 18:02

J'avoue que le cours de Français du Cned est parfois difficile à supporter Razz
Faut y aller molo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julie22
Niveau K


Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 10/07/2009

MessageSujet: Re: Français : le langage et ses troubles (semaines 1, 2 et 4)   Dim 30 Aoû - 16:14

je vous mets mes réponses pour la semaine 2. Je les mets pour que l'on mette nos réponses en commun. Vous pouvez bien sûr les compléter, mes réponses sont loin d'être complètes.

1) place importante de l'oral dans les programmes actuels

2) code oral: communication immédiate, feed back immédiat, référents situationnels communs, gestes, mimiques, et il est inscrit dans le temps.
code écrit: communication différée, feed back différée, message décontextualisé, et inscrit dans l'espace.

3)en permanence, l'oral se travaille avec toutes les disciplines, il n'y a pas de temps spécifiques( rituel, exposé, travail de recherche).

4)l'intéraction fait que l'énoncé s'adapte au réponse de l'interlocuteur. L'interlocution est la conversation, le dialogue, le discours.

5) écouter le discours, être capable de prendre la parole, s'exprimer correctement pour être compris, adapter sa réponse aux réponses des autres interlocuteurs.

6)le langage oral peut être travailler pour lui-même: débat en cycle 3, récitation,exposé,...

7)langage en situation, langage d'évocation, enrichir le vocabulaire, prendre la parole dans un groupe, s'exprimer correctement. (rituel, accueil, temps de regroupement, bilan de la journée, langage autour d'un album, comptines, jeux de mots).

8)faire un récit structuré et compréhensible, présenter à la classe un travail, participer à un échange, réciter (situation problème, récitation, recherche, rituel,...)

9)faire un récit structuré et compréhensible, échanger, débattre, réciter, raconter, exposer (débat, récitation, situation de recherche, présentation de son travail,...)

10) utiliser une marionnette en cycle 1
dans les autres cycles, les faire travailler en petits groupes, leur poser des questions individuellement, leur faire prendre confiance en eux en les incitant à parler, en les encourageant.

11)le travail en groupe, les situations problèmes, de recherche.

12)elle reformule les énoncés des élèves en phrases correctement structurés et compréhensibles. Elle étaye, elle développe pour enrichir le vocabulaire, pour relancer le dialogue.

13) elle se met en oeuvre en maternelle avec les comptines et les jeux de mots. En GS les élèves travaillent la phonologie.

14) travailler le vocabulaire, l'argumentation

15)travailler l'articulation, réciter, faire des jeux de mots, s'exprimer lors d'un travail en groupe, participer à un débat.

16) il faut avoir compris le fonctionnement du langage et le lien langage oral et langage écrit pour apprendre à lire.

17) l'évaluation dépend de la situation d'oral. Il est souvent enregistré. Il est nécessaire de mettre en place des critères d'évaluation. L'évaluation va porter sur la locution, la linguistique, le sens, et l'interaction.

18)L'argumentation se travaille au cycle 3. Elle peut se travailler à travers toutes les disciplines (débat, recherche, situation problème). Il est possible de réaliser des séances de travail uniquement sur l'argumentation.

19)ce débat va permettre de mettre en valeur l'interprétation la plus plausible.
Débat argumentatif

20) (je ne sais pas)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zoum
Niveau L
avatar

Féminin
Nombre de messages : 77
Age : 44
Localisation : etain verdun 55
Emploi : sans
Date d'inscription : 20/08/2009

MessageSujet: Re: Français : le langage et ses troubles (semaines 1, 2 et 4)   Lun 31 Aoû - 11:43

je ne sais pas si vous connaissez , perso je viens de le decouvrir et il m'a semblé vraiment pas mal.
un rapport sur les troubles du langage fait par un ispecteur d'academie en collaboration avec de nombreux medecins, pedagogues, enseignants specialises...
http://www.abc-dyslexies.fr/IMG/pdf/guide_premier_degre_2009-3.pdf

zoum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pistouille
Niveau L


Féminin
Nombre de messages : 63
Localisation : Sous le soleil !
Date d'inscription : 12/07/2009

MessageSujet: Re: Français : le langage et ses troubles (semaines 1, 2 et 4)   Lun 31 Aoû - 11:56

Merci Zoum !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheana
Niveau I
avatar

Féminin
Nombre de messages : 412
Age : 33
Localisation : 77
Emploi : Assist. d'éduc.
Date d'inscription : 16/07/2009

Précisions
Vous êtes: autre

MessageSujet: Re: Français : le langage et ses troubles (semaines 1, 2 et 4)   Lun 31 Aoû - 15:17

Merci zoum² !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheana
Niveau I
avatar

Féminin
Nombre de messages : 412
Age : 33
Localisation : 77
Emploi : Assist. d'éduc.
Date d'inscription : 16/07/2009

Précisions
Vous êtes: autre

MessageSujet: Re: Français : le langage et ses troubles (semaines 1, 2 et 4)   Lun 31 Aoû - 18:03

Je recherche désespérément le post où un membre a mis ses travaux de français semaine 1......

Ou alors j'ai ptet rêvé....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dared
Niveau J
avatar

Féminin
Nombre de messages : 311
Localisation : 59
Emploi : Professeur des écoles stagiaire
Date d'inscription : 15/07/2009

MessageSujet: Re: Français : le langage et ses troubles (semaines 1, 2 et 4)   Lun 31 Aoû - 18:05

Non t'as pas rêvé, c'est dans le post Prépa Semaine 1.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lnmicka
Niveau J
avatar

Féminin
Nombre de messages : 393
Age : 41
Localisation : Le Teich (Arcachon)
Emploi : Congé parental
Etudes, Loisirs ou Autre : Ing en Génie Biologique
Date d'inscription : 30/07/2009

Précisions
Vous êtes:

MessageSujet: Re: Français : le langage et ses troubles (semaines 1, 2 et 4)   Mar 1 Sep - 14:56

Pour la semaine 1, qu'est-ce que l'explosion lexicale ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lewebpedagogique.com/lnmicka/
Sheana
Niveau I
avatar

Féminin
Nombre de messages : 412
Age : 33
Localisation : 77
Emploi : Assist. d'éduc.
Date d'inscription : 16/07/2009

Précisions
Vous êtes: autre

MessageSujet: Re: Français : le langage et ses troubles (semaines 1, 2 et 4)   Mar 1 Sep - 15:56

Dared a écrit:
Non t'as pas rêvé, c'est dans le post Prépa Semaine 1.

Merci au fait Dared Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
akriles
Nouveau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 12
Age : 39
Localisation : ici et là
Emploi : Administratif
Etudes, Loisirs ou Autre : CRPE et autres...
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Français : le langage et ses troubles (semaines 1, 2 et 4)   Mar 1 Sep - 18:03

Lalibela je peux te poser une petite question ?
je vois souvent dans les textes que je lis une distinction entre léxèmes et monèmes et une confusion entre morphème
ou monème.???

est ce que je peux en déduire que morphème et monème son synonyme (un monème est bien un morphème grammatical)
mais qu'il y a bien par contre une différence entre monèmes (et donc morphèmes) et léxèmes ( qui pourtant sont des morphèmes lexicaux) ???

je prend une aspirine
Soif14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lnmicka
Niveau J
avatar

Féminin
Nombre de messages : 393
Age : 41
Localisation : Le Teich (Arcachon)
Emploi : Congé parental
Etudes, Loisirs ou Autre : Ing en Génie Biologique
Date d'inscription : 30/07/2009

Précisions
Vous êtes:

MessageSujet: Re: Français : le langage et ses troubles (semaines 1, 2 et 4)   Mar 1 Sep - 19:20

Encore une question pour la semaine 1.
19 / La communication passe t elle nécessairement par l'oralité ? Je mettrai non, il peut y avoir de l'écrit, du langage des signes, des regards, ...
Je suis à côté de la plaque ?

Ras le bol du langage, ça commence à me sortir par les yeux !! nnnn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lewebpedagogique.com/lnmicka/
Sheana
Niveau I
avatar

Féminin
Nombre de messages : 412
Age : 33
Localisation : 77
Emploi : Assist. d'éduc.
Date d'inscription : 16/07/2009

Précisions
Vous êtes: autre

MessageSujet: Re: Français : le langage et ses troubles (semaines 1, 2 et 4)   Mar 1 Sep - 19:25

Tu n'es pas à côté de la plaque ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalibela
Niveau L
avatar

Féminin
Nombre de messages : 82
Age : 38
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 12/08/2009

MessageSujet: Re: Français : le langage et ses troubles (semaines 1, 2 et 4)   Mar 1 Sep - 21:42

Alors, je vais essayer de répondre de façon complète aux différentes questions d'lnmicka. J'espère que vous excuserez les longueurs que cela va engendrer...

lnmicka a écrit:
Pour la semaine 1, qu'est-ce que l'explosion lexicale ?
Tu trouveras ici un document plutôt bien fait qui explique ce processus et d'autres processus d'acquisition du langage chez l'enfant. Je trouve que le doc en entier est utile pour le concours.

lnmicka a écrit:
Encore une question pour la semaine 1.
19 / La communication passe t elle nécessairement par l'oralité ? Je mettrai non, il peut y avoir de l'écrit, du langage des signes, des regards, ...
Je suis à côté de la plaque ?

Ras le bol du langage, ça commence à me sortir par les yeux !! nnnn
Alors, tu n'es pas à côté de la plaque : l'écrit, c'est évident, est une forme de communication qui n'est pas orale-auditive ; la langue des signes (c'est une langue, pas un langage, puisque c'est une des réalisations du langage, qui est la faculté de parler propre à tous les hommes) ; et enfin les regards font partie d'une autre forme de communication qu'on appelle la communication non-verbale.

Parmi les comportements communicatifs non-verbaux, on distingue, entre autres, le comportement kinésique qui désigne tout ce qui relève de la dynamique du corps dans un acte de communication : c’est l’ensemble des signes comportementaux émis naturellement ou culturellement.

Toutes les cultures ont un comportement gestuel qui précède, accompagne et remplace le discours. L’étude des gestes et de leurs rapports à la parole a abouti à une distinction entre les gestes accompagnateurs, les gestes complémentaires et les gestes substitutifs de la parole.

Certains auteurs classent les gestes selon le même principe que la double articulation du langage d’André Martinet : ils distinguent les kinèmes (plus petits gestes significatifs) qui se combinent pour former des kinémorphèmes (par exemple, on peut décomposer l’expression d’un visage indiquant la colère en différents éléments : les sourcils, le nez, les yeux, les rides, etc.).

Typologie des gestes selon Paul Ekman :
1. Les emblèmes :
Ce sont des actes non verbaux qui ont une traduction verbale directe, voire une définition dans le dictionnaire.
On utilise l’emblème quand l’échange verbal est empêché (par le bruit, la distance, etc.). Ces gestes sont substitutifs de la parole. Par exemple, pouce levé peut signifier « bien » ou « qu’il vive » pour les Romains.
Chaque société possède entre 150 et 200 emblèmes. La majorité a une connotation négative : tirer la langue, hausser les épaules, se rouler les pouces, etc. Ces gestes sont souvent polysémiques : on ne peut pas les interpréter en dehors de la situation de communication. Un même signifié (salut) peut avoir d’innombrables signifiants gestuels. Les mêmes signifiants (/hocher la tête/, /montrer la paume de la main/) peuvent avoir des signifiés différents selon les cultures.
Exemple : le signe pour être ivre, que l’on fait en France en tournant son poing autour de son nez, signifie en Colombie que l’on est homosexuel. Le hochement de tête que l’on fait en France pour dire oui signifie non en Bulgarie, de la même manière le mouvement de la tête qui en France signifie non a en Bulgarie la valeur de oui.

2. Les illustrateurs :
Ce sont des gestes qui accompagnent la parole. Ils sont en lien étroit avec le contenu du message. Leur fonction est d’illustrer ce qui est dit.
Exemple : les gestes de la main peuvent soit apporter une redondance de l’information (j’ai vu deux éléphants), soit appuyer le discours (souligner les mots importants par des gestes).
On peut distinguer parmi eux :
- les bâtons : gestes prosodiques, qui accentuent un mot ou une phrase ;
- les idéographes : gestes théâtraux, qui miment et accompagnent l’histoire racontée ;
- les mouvements spatiaux : mouvements décrivant une relation spatiale ;
- les gestes déictiques : gestes qui montrent ;
- les kinétographes : gestes qui miment une action physique ;
- les pictographes : gestes qui miment une forme.
Ces gestes sont utilisés consciemment par le locuteur. On peut y ajouter les paraverbaux qui ponctuent, accompagnent le discours. Ils sont utilisés davantage dans le sud de la France que dans le nord.

3. Les manifestations de l’affect :
C’est tout ce qui relève des émotions et des sentiments : mimiques de peur, de joie, de colère, de surprise, etc. Ces gestes donnent des informations sur le locuteur et sont incontrôlés. Ils peuvent être accompagnateurs ou substitutifs de la parole.

4. Les régulateurs :
Ce sont les actes qui maintiennent ou régulent la prise de parole, le suivi et l’écoute lors d’un échange communicatif. Ils n’interviennent pas sur des points ponctuels comme les illustratifs mais dans le flux de la communication.
Ils sont produits à la limite de l’intentionnalité et jouent un rôle interactif : hochement de tête, regard, contact physique, etc. Le regard est un élément très important car il peut indiquer une recherche d’information ou un accord avec tout ce qui a été dit.

5. Les adaptateurs :
Ce sont des gestes dits extracommunicatifs car ils sont autocentrés : ce sont des gestes que le locuteur fait au fur et à mesure qu’il parle, souvent sas s’en rendre compte. Ils peuvent être liés à soi-même (par exemple, se gratter le nez, ronger ses ongles, etc.) ou liés à un objet (par exemple, manger son crayon, faire des gribouillages, etc.). Ils n’ont pas à priori de valeur communicative.
S’ajoutent les gestes qui interviennent avant la prise de parole (par exemple, le croisement de jambes).

Je t'épargne le détail de la proxémique, qui étudie la structuration signifiante de l'espace humain Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalibela
Niveau L
avatar

Féminin
Nombre de messages : 82
Age : 38
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 12/08/2009

MessageSujet: Re: Français : le langage et ses troubles (semaines 1, 2 et 4)   Mar 1 Sep - 21:46

akriles a écrit:
Lalibela je peux te poser une petite question ?
je vois souvent dans les textes que je lis une distinction entre léxèmes et monèmes et une confusion entre morphème
ou monème.???

est ce que je peux en déduire que morphème et monème son synonyme (un monème est bien un morphème grammatical)
mais qu'il y a bien par contre une différence entre monèmes (et donc morphèmes) et léxèmes ( qui pourtant sont des morphèmes lexicaux) ???

je prend une aspirine
Soif14
Si on s’attarde un peu sur les différentes théories de la morphologie du mot, on comprend que les termes morphème et monème ne sont pas tout à fait des synonymes (c’est à chaque fois l’unité minimale de sens, mais pas dans la même perspective). En fait, la différence est d’ordre terminologique. Je vais joindre des schémas à mon explication histoire de clarifier le tout, parce que c’est assez complexe (tu peux prendre ton aspirine maintenant Mr. Green ).

Dans la terminologie fonctionnaliste européenne (André Martinet), où on s’intéresse à la fonction des unités, le monème est l’unité minimale porteuse de sens (c’est-à-dire qui comporte un signifiant et un signifié) que l’on peut obtenir lors de la segmentation d’un mot, on dit que c’est le constituant immédiat du mot. Le monème se répartit en deux types d’unités :
- les lexèmes, qui renvoient à un concept abstrait come le nom, le verbe ou l’adjectif (ils appartiennent à des inventaires illimités et ouverts). Il peut s’agir de radicaux (par exemple travaill- dans travaillons) ou des lexèmes autonomisables (par exemple voiture ou pomme).
- les morphèmes, qui renvoient aux éléments grammaticaux exprimant le nombre, le genre, le temps, le mode ou les connexions logiques. Ils peuvent être indépendants (articles, prépositions, conjonctions, adverbes, etc.) ou dépendants (désinences verbales, affixes, etc.).


Dans la terminologie de la linguistique distributionnaliste américaine (Leonard Bloomfield), on ne s’intéresse pas au sens auquel renvoient les formes mais à leur distribution sur l’axe paradigmatique et aux relations formelles qu’elles entretiennent avec les autres formes du syntagme. Dans cette perspective, toutes les unités, qu'elles soient lexicales ou grammaticales sont assimilées au morphème, qui est l’unité minimale de signification. On en distingue plusieurs types :
- les morphèmes qui ne sont pas dépendants des autres formes de la phrase sont dits autonomes. Ils peuvent appartenir à une classe ouverte (noms, verbes, adjectifs, etc.) ou fermée (déterminants, connecteurs, etc.).
- les morphèmes qui sont dépendants. Il peut s’agir d’un affixe (préfixe, suffixe ou infixe – ex. d’infixe : tapoter), d’une base dérivationnelle (ex. autoroute) ou d’une forme contractée (ex. du, au).


Aujourd’hui, dans la mesure où c’est plutôt le mot morphème qui est resté, on désambigüise en distinguant deux types de morphèmes : les lexèmes, c’est-à-dire les morphèmes lexicaux (ceux qui sont porteurs de sens, par exemple le radical) et les grammèmes, c’est-à-dire les morphèmes grammaticaux (ceux qui expriment les relations grammaticales, par exemple les affixes ou les mots vides de sens comme les prépositions ou les articles). Les lexèmes appartiennent à des inventaires illimités et ouverts, tandis que les grammèmes constituent des inventaires limités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lnmicka
Niveau J
avatar

Féminin
Nombre de messages : 393
Age : 41
Localisation : Le Teich (Arcachon)
Emploi : Congé parental
Etudes, Loisirs ou Autre : Ing en Génie Biologique
Date d'inscription : 30/07/2009

Précisions
Vous êtes:

MessageSujet: Re: Français : le langage et ses troubles (semaines 1, 2 et 4)   Mer 2 Sep - 6:30

Merci Lalibela groupwave
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lewebpedagogique.com/lnmicka/
Stella
Modo
Modo
avatar

Féminin
Nombre de messages : 18186
Age : 45
Date d'inscription : 30/08/2007

Précisions
Vous êtes: je suis

MessageSujet: Re: Français : le langage et ses troubles (semaines 1, 2 et 4)   Mer 2 Sep - 7:00

Merci beaucoup Lalibela.

... pour l'aspirine aussi ! Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ginie30
Niveau E


Féminin
Nombre de messages : 1121
Localisation : nimes
Date d'inscription : 16/07/2009

MessageSujet: Re: Français : le langage et ses troubles (semaines 1, 2 et 4)   Jeu 3 Sep - 17:50

j'ai un petit souci pour la semaine 1 questions 5) critiques du schema de Jacobson
merci de votre aide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lnmicka
Niveau J
avatar

Féminin
Nombre de messages : 393
Age : 41
Localisation : Le Teich (Arcachon)
Emploi : Congé parental
Etudes, Loisirs ou Autre : Ing en Génie Biologique
Date d'inscription : 30/07/2009

Précisions
Vous êtes:

MessageSujet: Re: Français : le langage et ses troubles (semaines 1, 2 et 4)   Jeu 3 Sep - 17:52

Voilà ce que j'ai mis mais à vérifier ....

5 / Critiques du système de Jakobson ?

Cette approche théorique se fonde sur un dialogue théorique entre 2 locuteurs bien identifiés comme récepteur et émetteur qui utilisent idéalement un même code homogène pour une communication transparente et réussie. Ce n’est pas toujours le cas.
Le schéma de Jakobson centre la communication sur le message, c'est-à-dire comme si tout le sens était contenu dans un message qu’un code commun permettait de décoder. Cependant, on peut avoir :
- un énoncé très bien formulé qui reste incompris
- un énoncé compris différemment par certains interlocuteurs
A l’oral, si la construction du sens est basée que sur le décodage, on ignore les accidents de communications, l’importance des locuteurs, de la situation, de l’implicite, des éléments extralinguistiques(gestes et mimiques)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lewebpedagogique.com/lnmicka/
ginie30
Niveau E


Féminin
Nombre de messages : 1121
Localisation : nimes
Date d'inscription : 16/07/2009

MessageSujet: Re: Français : le langage et ses troubles (semaines 1, 2 et 4)   Jeu 3 Sep - 17:56

merci lnmicka je bloque aussi sur la question d'après pourquoi dit on que la langue est un systeme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lnmicka
Niveau J
avatar

Féminin
Nombre de messages : 393
Age : 41
Localisation : Le Teich (Arcachon)
Emploi : Congé parental
Etudes, Loisirs ou Autre : Ing en Génie Biologique
Date d'inscription : 30/07/2009

Précisions
Vous êtes:

MessageSujet: Re: Français : le langage et ses troubles (semaines 1, 2 et 4)   Jeu 3 Sep - 18:00

Voilà ce que j'ai mis mais toujours à vérifier pacre que le Français pour le moment c'est pas ma tasse de thé ...

6 / langue est un système. Pourquoi ?


Les structuralistes considère la langue comme un système constitué d’unités emboîtées (phonèmes, syllabes, énoncés, …). L’oral se singularise par une double articulation (Martinet, 1965) :
- unités qui ont un sens en elles-mêmes (les mots se combinent pour former des phrases et des énoncés)
- unités distinctives (les phonèmes) sans signification intrinsèque
Le langage est donc un ensemble organisé de signes linguistiques : le signifiant et le signifié qui, tous les deux réunis forme le signe, nous permet de communiquer, d'échanger et surtout de se comprendre.

Ensuite je reprendrais le schéma avec l'oiseau que Sheana a donné au début du sujet pour expliquer signifiant et signifié
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lewebpedagogique.com/lnmicka/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Français : le langage et ses troubles (semaines 1, 2 et 4)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Français : le langage et ses troubles (semaines 1, 2 et 4)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Français : le langage et ses troubles (semaines 1, 2 et 4)
» Langage des signes
» Les Français sont-ils plus fous que les autres ou obsédés par leur santé mentale ?
» Une française affronte sa première tempête de neige au Québec
» DSM-5 - Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Licence, CRPE, Capes, Agrégation, Master, Thèse et Enseignement des Lettres :: Forum CRPE-
Sauter vers: