Licence, CRPE, Capes, Agrégation, Master, Thèse et Enseignement des Lettres


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  NetLettresNetLettres  Forum RévisionsForum Révisions  Tchats IRCTchats IRC  BDD du TroubleBDD du Trouble  Fauteuses de TroubleFauteuses de Trouble  Connexion  

Partagez | 
 

 Les enfants précoces, surdoués, différents

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Astrak
Niveau L


Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 18/05/2012

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Mer 17 Oct - 18:27

J'ai dans ma classe deux enfants précoces.

Une petite qui vient d'être testée, et un petit qui n'a pas été testé mais présente tous les symptômes.

J'ai vu les deux mamans.

Avec la maman de Miss Bouclettes, on a décidé qu'il était urgent de ne rien faire. La gamine est heureuse dans la classe. Je ne lui donne pas de travail plus difficile ni encore moins de travail supplémentaire, puisque je refuse de différencier par principe pour les raisons exposées par abcdefgh, mais elle bouquine sous la table quand elle s'ennuie. J'ai dit à la mère qu'on pouvait encore "faire comme si" pour cette année, et faire un CP "tout cool", mais que je ne pourrais sans doute pas l'envoyer au CE1 l'année prochaine. Il faudra quand même envisager un saut de classe minimum.

Par ailleurs, je lui ai conseillé de lui faire faire de la musique, pour qu'elle soit confrontée à des difficultés, car ce n'est pas bon pour le cerveau d'être au repos tout le temps, à cet âge-là...

Avec la maman de l'Amiral, c'est une crainte de problèmes de comportement qui s'est exprimée. Le gamin est enquiquinant, il est vrai, mais pas plus qu'un autre, et comme il est super intelligent et très franc, ça se passe très bien, à part qu'il passe du temps au coin... Le gamin a sauté la GS, donc de ce côté-là on est blindés.

Chaque jour, je me donne pour règle de faire la "minute nécessaire de Mme Cyclopède" : prendre 5 mn pour évoquer un sujet plus difficile, donner une info grammaticale, un truc du genre... mes deux surdoués chopent, et quelques malins chopent aussi au passage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abcdefgh
Niveau D
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1974
Date d'inscription : 16/08/2012

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Mer 17 Oct - 19:28

(Si, si, Astrak, je différencie, au contraire : c'est individualiser à quoi je me refuse.).

Disons que mon supposé-précoce n'a pas l'air malheureux pour le moment à cause de l'école. Un père violent qui n'a plus le droit de visite, une maman ben... qui rame comme on le ferait toutes dans sa situation. La psy le voit pour des soucis de comportement, qui ont l'air de se tasser. Mais ça reste fragile, je marche sur des oeufs.
Donc je ne sais pas si je dois ajouter ça dans le panier bien garni de sa petite vie qui ne commence pas super bien. On verra.
Je ne suis pas vraiment à l'écoute de ses états d'âme - sauf s'il me disait clairement se trouver "bizarre", ce qui n'est pas le cas. (à part qu'il est bizarre Very Happy Razz , pas besoin qu'il me le dise ... l'autre jour, il me ramène des champignons que j'ai laissé pourrir dans l'évier jusqu'à odeur pestilentielle... un autre jour, de l'eau de la rivière d'à côté... On a bien ri pour les champignons - dont il m'a dit le nom savant au passage- mais je lui ai demandé de ne plus rien me ramener, et surtout pas des bestioles.)
Il faut aussi parfois savoir se taire, et traiter ces gamins comme les autres : c'est aussi réconfortant que de souligner sa différence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ursule bidule
Niveau I
avatar

Féminin
Nombre de messages : 478
Age : 29
Emploi : En diponibilité, oh yeah
Date d'inscription : 16/07/2011

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Mer 17 Oct - 19:38

J'apprends vraiment plein de choses en vous lisant et je trouve l'échange de point de vue vraiment constructif car personne n'essaie d'imposer sa vérité!

Mais du coup je me pose deux questions:
Peut-on faire le test de précocité à l'âge adulte? (pour expliquer certains comportements enfants)
Si un enfant de votre famille semblait être précoce, que feriez-vous? Est-ce que vous diriez aux parents d'en parler avec la maîtresse, d'emmener l'enfant faire un test...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astrak
Niveau L


Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 18/05/2012

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Mer 17 Oct - 19:54

OK, Petit Alphabet, tu différencies mais tu n'individualises pas. Moi, je ne fais ni l'un ni l'autre, mais je suis plus vieille que toi, tu verras quand tu auras mon âge ! Razz

Pour les deux questions :
- les EIP deviennent des adultes à haut QI, normalement, donc oui, ça se teste, pour autant que les tests soient fiables. Mais... et après ?
- mon fils m'a toujours semblé surdoué, à preuve il n'écoute jamais quand on lui parle, il écrit comme un cochon et c'est le plus intelligent de toute la terre. Je me suis bien entendue bien gardée de faire tester quoi que ce soit. Il vaut bien mieux laisser ça à l'état de fantasme maternel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ursule bidule
Niveau I
avatar

Féminin
Nombre de messages : 478
Age : 29
Emploi : En diponibilité, oh yeah
Date d'inscription : 16/07/2011

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Mer 17 Oct - 20:05

Citation :
les EIP deviennent des adultes à haut QI, normalement, donc oui, ça se teste, pour autant que les tests soient fiables. Mais... et après ?

Ce serait simplement pour essayer de trouver un début de réponse à des comportements antérieurs qui posent question.

Citation :
- mon fils m'a toujours semblé surdoué, à preuve il n'écoute jamais quand on lui parle, il écrit comme un cochon et c'est le plus intelligent de toute la terre. Je me suis bien entendue bien gardée de faire tester quoi que ce soit. Il vaut bien mieux laisser ça à l'état de fantasme maternel...

Disons que c'est une interrogation qui me poursuit depuis quelques années, que l'enfant devient grand avec une hypersensibilité qui s'est beaucoup accrue ces derniers temps. Et que je soupçonne sa maîtresse d'elle aussi avoir des doutes sans oser en parler à la maman qui a déjà beaucoup à gérer... ( à cause de la mise en place d'activités à différents niveaux notamment)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astrak
Niveau L


Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 18/05/2012

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Mer 17 Oct - 20:26

Tu parles de ton fils ? et qu'appelles-tu "grand" ?

Les gamins finissent toujours par trouver un truc difficile pour eux, au fait. Bon, mon fils, il n'est probablement pas si surdoué que ça, car il doit nettement bosser pour ses études d'ingénieur. S'il était si génial, il n'aurait peut-être pas besoin de bosser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ursule bidule
Niveau I
avatar

Féminin
Nombre de messages : 478
Age : 29
Emploi : En diponibilité, oh yeah
Date d'inscription : 16/07/2011

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Mer 17 Oct - 20:39

Quand je dis grand c'est qu'il à maintenant 9 ans, bien loin d'une quelconque école d'ingénieur.

Pour l'anecdote car ça m'a pas mal surprise et fait rire:
L'autre jour, comme je le sentais mal à l'aise je lui dit tout naïvement: si tu as des questions, des choses que tu veux me demander n'hésite pas...

On parlait alors de tout et de rien, des poissons dans la rivière... Et après avoir pas mal hésité il me dit: "Bah oui, l'autre jour à la télé ils ont parlé de la préhistoire il y a très très longtemps... mais ça ne peut pas avoir vraiment existé, si?"

J'étais juste un peu sur le cul! Et en discutant il connaissait déjà le big bang car il en avait entendu parlé, il avait tout compris...

Voila c'était juste pour la petite anecdote (mes doutes ne se fondent pas sur cette simple remarque of course).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
issamelle
V.I.P
V.I.P
avatar

Nombre de messages : 13453
Date d'inscription : 06/07/2005

Précisions
Vous êtes:

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Mer 17 Oct - 20:46

Mp Ursule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abcdefgh
Niveau D
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1974
Date d'inscription : 16/08/2012

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Mer 17 Oct - 20:51

Ursule bidule a écrit:
Quand je dis grand c'est qu'il à maintenant 9 ans, bien loin d'une quelconque école d'ingénieur.

Pour l'anecdote car ça m'a pas mal surprise et fait rire:
L'autre jour, comme je le sentais mal à l'aise je lui dit tout naïvement: si tu as des questions, des choses que tu veux me demander n'hésite pas...

On parlait alors de tout et de rien, des poissons dans la rivière... Et après avoir pas mal hésité il me dit: "Bah oui, l'autre jour à la télé ils ont parlé de la préhistoire il y a très très longtemps... mais ça ne peut pas avoir vraiment existé, si?"

J'étais juste un peu sur le cul! Et en discutant il connaissait déjà le big bang car il en avait entendu parlé, il avait tout compris...

Voila c'était juste pour la petite anecdote (mes doutes ne se fondent pas sur cette simple remarque of course).

On en parle aussi en classe, dès le Ce2.
Et en Ce1, s'il est en double-niveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abcdefgh
Niveau D
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1974
Date d'inscription : 16/08/2012

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Mer 17 Oct - 20:54

Remarque, s'il a tout compris au Big-Bang, respect.
Moi demain je fais une séance d'astronomie, la même depuis 6 ans, et je viens encore de vérifier la différence entre comète et étoile filante, que j'oublie entre temps, pour pas leur raconter trop de conneries.

HS terminé, bonne nuit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abcdefgh
Niveau D
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1974
Date d'inscription : 16/08/2012

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Mer 17 Oct - 20:55

Et je crois qu'il y a aussi des enfants précoces heureux -d'être avec leurs copains du même âge, par exemple... et qui utilisent leur facilité à réussir scolairement, tout en déconnant comme les autres à la récré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ursule bidule
Niveau I
avatar

Féminin
Nombre de messages : 478
Age : 29
Emploi : En diponibilité, oh yeah
Date d'inscription : 16/07/2011

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Mer 17 Oct - 21:02

J'ai le sentiment d'éveiller la suspicion, je ne cherche aucunement à le faire correspondre à des critères ou à lui faire sauter une classe. C'est juste qu'il traverse une passe très difficile personnellement et que simultanément ses résultats sont vraiment devenus excellents sans qu'il travaille pour autant... J'aimerais juste essayer de comprendre d'où vient ce mal-être qui était auparavant sous-jacent et pour cela je m'autorise toutes les éventualités, il s'agit d'un simple questionnement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abcdefgh
Niveau D
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1974
Date d'inscription : 16/08/2012

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Mer 17 Oct - 21:07

Mais pas du tout, pour la suspicion...
Disons que je ne suis pas trop concernée, en tant que maman. Je passais juste causer un peu.

Bonen nuit , re !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ursule bidule
Niveau I
avatar

Féminin
Nombre de messages : 478
Age : 29
Emploi : En diponibilité, oh yeah
Date d'inscription : 16/07/2011

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Mer 17 Oct - 21:16

Pas de souci de toute manière, c'était aussi pour moi l'occasion d'éclaircir les fondements de ces interrogations. Et précision omise précédemment: il ne s'agit pas de mon fils.

Bonne nuit à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
issamelle
V.I.P
V.I.P
avatar

Nombre de messages : 13453
Date d'inscription : 06/07/2005

Précisions
Vous êtes:

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Mer 17 Oct - 21:31

abcdefgh a écrit:
Et je crois qu'il y a aussi des enfants précoces heureux -d'être avec leurs copains du même âge, par exemple... et qui utilisent leur facilité à réussir scolairement, tout en déconnant comme les autres à la récré.

Tu crois, mais je peux t'assurer que c'est très loin d'être la règle, plutôt, carrément l'exception dans ceux qui sont repérés. Et je ne te critique surtout pas mais la suspicion pour Ursule qui s'interroge pour une connaisance: fatalement on suppose qu'elle aimerait que l'enfant soit précoce et se fait des films. QQn d'autre parlait de fantasme maternel pour la précocité, et je ne critique toujours mais symptomatique: quand on passe à la réalité, tu ne fantasmes pas du tout mais le plus souvent tu morfles comme morfle ton gamin. Je me permets de relever car c'est précisément pourquoi il est si difficile d'en parler: bcp pensent que tu veux un précoce comme le dernier Ipad ou bien te disent que tu te casses top la tête, tu en fais trop. Je me permets de relever Abcdefg, car ça combien de fois je l'ai eu et ce n'est pas agressif. Ce petit est sensible: faites lui donc faire du karaté! ou bien vous le chouchoutez trop forcément. Ou tu ne le laisses pas vivre sa vie d'enfant en lui parlant de précocité ou en lui faisant passer les tests. C'est vraiment à côté de la réalité et surtout de la souffrance des enfants et parents. Ca, les gens ne le comprennent pas car je le relis une fois de plus ici. Et je ne critique pas ou ne casse pas mais parfois c décourageant. Les gens jugent sans connaître, surtout pour les enfants qui n'ont pas une vie toujours facile en étant précoces. Connaître leur fonctionnement ne les empêche pas d'être heureux, d'être des enfants à part entière mais d se comprendre et de ne pas culpabiliser d'être différents: là je crois que c'est vraiment une absurdité.

Le prof aura beau le traiter comme les autres dans le but de l'intégrer et il faut le faire; nier, fermer les yeux sur sa spécificité ne peut l'aider. Et surtout, il se sentira au fond de lui tjrs aussi bizarre, pas comme les autres monstrueux. Du vécu.

Vraiment abcd, je ne t'agresse pas mais ta réaction est vraiment caractéristique, voilà pourquoi je relève. Et tu as le droit en plus de le penser, pas de souci mais je pense l'exact opposé après l'avoir vécu, mon fils a douze ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
issamelle
V.I.P
V.I.P
avatar

Nombre de messages : 13453
Date d'inscription : 06/07/2005

Précisions
Vous êtes:

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Mer 17 Oct - 21:52

Petit mot je ne suis vraiment pas fâchée mais voilà pourquoi les parents comme moi n'osent pas en parler: ils veulent forcément se la péter avec un précoce, sous-entendent la plupart des gens. C'est vraiment tout le contraire. Je parle peu des choses étonnantes que fait mon fils mais de ses difficultés et donc de mes angoisses, de mes peurs, de mes souffrances; Je me fous de son QI en soi, je veux qu'il soit heureux, bien. J'ai lu, me suis informée, ai compris cette spécificité pour l'aider, pas pour me vanter. J'ai tant de mal que je ne peux encore aujourd'hui acheter un livre sur la précocité tant cela m'angoisse: je lis en librairie et par les assoces. Combien de fois, après avoir maintenu la façade pour lui et tous les autres, j'ai pleuré le soir car morte d'inquiétude pour son avenir, son intégration. Il va bien maintenant, il vivra encore des remarques blessantes, des idioties mais il va bien, je suis mieux aussi. J'ai confiance en l'avenir et en lui et je crois que m'informer pour le comprendre et l'accompagner n'y est pas étranger. Si un enfant est dyslexique, est-ce qu'on condamne les parents de connaître ce trouble de l'apprentissage? NOn, pour les précoces si. Alors que le but est le même, connaître une particularité d'un fonctionnement cognitif ET psychique. Il y a vraiment encore du boulot à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morrisley
Niveau H
avatar

Féminin
Nombre de messages : 596
Localisation : Dans le Nord.
Emploi : Tueuse d'anglicismes
Date d'inscription : 22/05/2012

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Mer 17 Oct - 23:10

D'accord encore une fois. Même être précoce en étant adulte, c'est loin d'être fun. Isolement, centres d'intérêts étranges et passagers, difficultés sociales... Et le côté "creep" qui effraie les gens.

Il y a des enfants bien intégrés mais ils sont rares à mon avis. Il y a aussi des degrés plus ou moins forts de précocité et des différences propres à chaque enfant.

Ursule à 9 ans il est encore possible de tester un enfant oui.

Astrak j'aimerais savoir pourquoi tu sembles contre la différentiation ou l'adaptation? Aucune critique mais c'est intéressant d'avoir un point de vue Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abcdefgh
Niveau D
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1974
Date d'inscription : 16/08/2012

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Jeu 18 Oct - 5:08

Parce qu'il faudrait individualiser pour tous, et pas que pour l'enfant qui dévore. Et que c'est pas possible.

Je ne connais pas les angoisses des parents précoces (vu que les miennes ne le sont pas - enfin je crois pas), mais les angoisses des parents tout court, oui, forcément.
Vous me demandez de prendre en compte un paramètre qui n'affecte pas ma classe, quelque chose que je soupçonne mais qui n'entraînerait aucun changement ni dans mon fonctionnement général, ni dans mon attitude particulière envers lui.
J'ai d'autres chats à fouetter, croyez-moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abcdefgh
Niveau D
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1974
Date d'inscription : 16/08/2012

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Jeu 18 Oct - 5:16

Je veux bien venir causer gestion d'élève, mais que l'on me culpabilise parce que la précocité d'un des miens est le cadet de mes soucis, bof, quoi.
J'ai un élève apaisé, je sais que c'est fragile, mais il bosse. Et 23 autres tout aussi particuliers.



J'en resterai là pour ma part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
issamelle
V.I.P
V.I.P
avatar

Nombre de messages : 13453
Date d'inscription : 06/07/2005

Précisions
Vous êtes:

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Jeu 18 Oct - 7:00

Abcdefg, je comprends tout à fait ton point de vue pour ta classe et le respecte, tu penses, je suis prof comme toi et je sais qu'il est dur de faire des choses en plus. Je ne disais pas du tout cela. Tu fais bien, nulle critique de ton enseignement, je ne me permettrais jamais. J'étais gênée quand la prof de mater de mon fils voulait lui faire des choses en plus car je ne voulais pas lui donner de travail supplémentaire. Vraiment, je ne te remets pas en cause comme prof, jamais je ne le ferai d'un collègue que je ne connais pas de plus. Ironie du sort, avant cette discussion, je t'avais écrit que je trouvais formidable ce que tu faisais dans ta classe, donc vraiment tu peux croire à ma bonne foi. Je n'ai pas changé d'avis.
Comme maman je suis pareille, je suis ravie quand un prof veut comprendre mon fils avant de le juger et du reste très peu l'ont fait négativement. Cela n'a pas collé une seule fois en CM2 avec sa prof mais lui l'adorait. Je n'ai jamais rien critiqué et lui ai dit de se conformer chaque année à la méthode du prof, des profs au collège. C'est la vie aussi cet apprentissage. Mais mon fils suit bien en classe pour les résultats et je sais que c'est une chance, un pot énorme. C'est loin d'être la règle.
Bien entendu que c'est le cadet de tes soucis en tant que prof d'autant que ton élève va bien. Normal, je n'ai rien dit sur ce point. Mais on discute sur ce topic, c'est l'occasion d'en parler. Tu penses comme mon but n'est pas de te culpabiliser. Tu es seul maître dans ta classe et heureusement. Idem pour moi comme prof.
Juste, j'ai relevé les propos que j'ai tant entendus sur la précocité comme un désir de revanche inconscient des parents, des fantasmes, de vouloir briller. Là c'est faux et cela participe d'une méconnaissance qui n'est pas méchante de plus. J'ai longtemps perçu pour te dire, comme maman la précocité comme un handicap social, un cadeau plus qu'empoisonné avant de relativiser et de me dire que non, on allait le gérer tranquillement que ce n'était pas si grave, malgré les moments moins sympas. Cet été mon fils s'est encore fait traité de "débile mental" par une gamine, et que personne ne devait lui parler au collège selon cette peste, toujours agréable pour lui. On s'en fout, il a ses copains maintenant. Et plein d'autres joyeusetés: deux profs m'ont demandé s'il était handicapé l'an dernier car il est pataud physiquement. J'en souris maintenant. Il a eu aussi des idées très noires l'an dernier car un petit con le rabaissait, lui disait qu'il était bizarre, nul, mauvais, un fou aussi à chaque récré.
Bien entendu qu'il doit y avoir des parents qui disent à leur petit précoce qu'il est la huitième merveille du monde, le plus fort, le plus beau: on m'a parlé de cas. Perso jamais rencontré de parents comme ça. Bis, la présidente de l'asso me disait que quand les parents faisaient un panégéryque très orgueilleux sur les performances de leur petit avant le test, la plupart du temps, il n'était pas précoce. Le signe le plus sûr pour elle chez les parents était les inquiétudes, les soucis, les difficultés réelles de l'enfant dans le cadre scolaire que ce soit pour les résultats ou l'intégration. Et ailleurs.
Bref, Abcdefg, j'espère que tu n'as pas vu d'attaque perso contre ton enseignement car vraiment pas le cas. Très sincèrement.

Sinon Morrisley, c'est différent au Canada, l'information des professeurs sur la précocité ? Perso, jamais rien eu comme prof comme info, j'ai découvert avec mon fils. Tes collègues dont comme toi avec ce petit ou tu es plutôt l'exception? Je t'ai lu avant sur les méthodes d'apprentissage au Canada et j'ai l'impression que vous êtes plus "détendus" en général et en particulier sur ce point en te lisant encore.
J'ai été surprise que LilieD ait eu une formation dessus du reste, c'est très récent et tant mieux que cela se fasse enfin. Cela ne peut que faire avancer les choses.
edit: tu as raison Morrisley, plus le Qi est haut, plus l'isolement, les difficultés sont importantes. Petit on ne m'a pas donné de Qi chiffré et j'étais ravie car je ne voulais surtout pas le savoir tant j'angoissais car je m'étais renseignée déjà, je voyais le truc venir. L'an dernier il était donc très mal, nous sommes allés voir un psy dans un centre pour enfants de ce profil car je n'ai pas facilement confiance pour confier mon fils à un psy. Il a fallu refaire le test car l'école ne donne pas de résultats écrits. Je paniquais à l'idée de connaître ce maudit QI que je soupçonnais d'être haut vu le profil de mon loustic. Je me suis préparée pour ne pas être défaite lors du compte-rendu car il se fait en présence de l'enfant. J'ai bien tenu le choc contre toute attente mais j'étais très inquiète à l'annonce du chiffre et je n'ai pu m'empêcher de demander à la psy : "tout va bien, je ne m'inquiète pas? ". Elle a su me rassurer à mots couverts devant mon fils sans le paniquer. Il est dans le haut de la courbe: je n'étais pas fière en l'apprenant mais paniquée. Bon maintenant, j'apprivoise mieux l'idée. Je n'ai dit le chiffre qu'à quelques proches pour me soulager, dire mes inquiétudes pas pour briller car c'est lui qui a ce QI, pas moi et lui qui rencontre des difficultés , souffre, pas moi. Enfin si indirectment pour les angoissees. Maman je suis.


Dernière édition par issamelle le Jeu 18 Oct - 16:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morrisley
Niveau H
avatar

Féminin
Nombre de messages : 596
Localisation : Dans le Nord.
Emploi : Tueuse d'anglicismes
Date d'inscription : 22/05/2012

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Jeu 18 Oct - 13:54

abcdefgh a écrit:
Je veux bien venir causer gestion d'élève, mais que l'on me culpabilise parce que la précocité d'un des miens est le cadet de mes soucis, bof, quoi.
J'ai un élève apaisé, je sais que c'est fragile, mais il bosse. Et 23 autres tout aussi particuliers.



J'en resterai là pour ma part.

C'est drôle que tu le prennes comme ça alors que ce n'est pas du tout le but du sujet. On est là pour aborder un sujet dont on ne parle pas souvent et donner des pistes de réflexions, personne ne veut imposer quoique ce soit Smile On ne connait pas ton élève, ni ta classe et ça serait vraiment pas professionnel de vouloir imposer une pratique à des collègues.

Issamelle, j'ai suivi ma formation à l'enseignement en Ontario et c'est une province très en avance en matière d'enseignement. Ils testent beaucoup de choses avant les autres et font le tri. Pendant la formation, on a étudié la plupart des troubles de l'apprentissage en étudiant de vrais cas (la prof changeait juste les prénoms) et en analysant ce qui était fait pour lui. Ici, en Alberta, la formation est différente alors je ne sais pas si mes collègues ont eu autant d'infos là dessus mais je pense que oui Smile On a aussi une formation en continue, par exemple en septembre j'ai eu deux journées sans élèves où nous avons reçu un formateur sur place. Rien de théorique ou de formelle, on discute, on nous présente des ateliers, on teste entre nous de nouvelles activités... Et si ça marche pas, on le dit et on passe à autre chose. C'est cool Smile

Pour ton fils je comprends bien ta peur Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astrak
Niveau L


Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 18/05/2012

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Jeu 18 Oct - 15:15

Pourquoi je ne différencie pas ?

Ma foi, c'est tout un cheminement.

Disons, pour faire court et en vrac :

- je crois au caractère collectif de l'enseignement, je ne suis pas précepteur. Attention : j'adore être en relation duelle avec un enfant, j'en ai fait mon deuxième métier, et je me régale. Mais en classe, c'est différent.

- je ne veux pas creuser les écarts. Si je donne des travaux différenciés, adaptés, individualisés, bref, pas pareils pour tout le monde, fatalement, ça va creuser les écarts.

- je suis une grosse flemmarde.

- je pense qu'il y a plus ou moins une norme pour chaque classe. Si on individualise les travaux, l'enfant ne sait plus se situer par rapport à la norme attendue. J'avais une de mes filles, comme ça, à qui on donnait "plus dur" parce qu'elle pouvait, jusqu'à ce qu'elle rate. Elle pensait qu'elle était mauvaise, puisqu'elle ratait. Logique.

- je pense que ce n'est pas toujours facile d'être précoce dans la vie. Donc, autant avoir quand même quelques avantages. Le travail fini en 30 secondes est l'un d'eux.

- je n'aime pas trop les étiquettes, j'aime bien faire comme si tous les gamins étaient libres et égaux, même si c'est pour de la fausse. De la même manière, je n'adapte pas non plus le travail pour la petite fille handicapée de ma classe. Du coup, elle fait comme tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
issamelle
V.I.P
V.I.P
avatar

Nombre de messages : 13453
Date d'inscription : 06/07/2005

Précisions
Vous êtes:

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Jeu 18 Oct - 16:06

Ils sont balèzes en Ontario, j'étais très surprise en lisant les méthodes très pragmatiques que vous utilisiez pour la classe et là aussi pour les troubles de l'apprentissage. Ici en gros on fait le contraire: soit on a rien et on se démmerde, soit on a une formation théorique qui ne sert à rien dans la classe.

Astrak: très intéressant ce que tu dis et je me retrouve dans ta pratique en collège. Je suis aussi flemmarde et pondre un cours sur mesure est impossible dans les faits tout le temps. Pour les gamins avec des troubles, j'ai tjrs bricolé mais à petite échelle, en ajustant, adaptant avec le peu que je savais. .
Très vrais tes autres arguments: il est capital pour ces enfants de s'approprier le collectif qui n'est pas du tout évident pour eux. Vrai que cela est agréable de finir vite car on peut lire, dessiner: c bien aussi. Et bigrement vrai pour l'étiquette, il faut que cela soit fait avec beaucoup de discrétion et de tact et on sait bien que les autres élèves voient très vite ce genre de choses qu'on ne veut pas qu'ils voient et donc pas facile de refiler du travail en plus ou différent en douce. Du moment qu'ils peuvznt s'occuper d'une manière ou d'une autre en classe, déjà, je trouve cela super. Et là, j'envie les PE, enfin certains, j'imagine que vous n'avez pas tous ce matériel, qui ont un coin biblio dans leur salle, avec un tapis, une chaise confortable. On a moins de libertés sur ce point en collège, c'est plus rigide et donc chiant pour les enfants qui ne sont pas standards.
Rha, j'aurais dû faire PE, si au moins je savais mes tables de multiplication et faire une division. Je suis trop larguée en maths. Mr. Green

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clairon
Niveau A
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6287
Age : 93
Etudes, Loisirs ou Autre : ...iste
Date d'inscription : 15/03/2007

Précisions
Vous êtes:

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Jeu 18 Oct - 16:51

Astrak a écrit:
Pourquoi je ne différencie pas ?

Ma foi, c'est tout un cheminement.

Disons, pour faire court et en vrac :

- je crois au caractère collectif de l'enseignement, je ne suis pas précepteur. Attention : j'adore être en relation duelle avec un enfant, j'en ai fait mon deuxième métier, et je me régale. Mais en classe, c'est différent.

- je ne veux pas creuser les écarts. Si je donne des travaux différenciés, adaptés, individualisés, bref, pas pareils pour tout le monde, fatalement, ça va creuser les écarts.

- je suis une grosse flemmarde.

- je pense qu'il y a plus ou moins une norme pour chaque classe. Si on individualise les travaux, l'enfant ne sait plus se situer par rapport à la norme attendue. J'avais une de mes filles, comme ça, à qui on donnait "plus dur" parce qu'elle pouvait, jusqu'à ce qu'elle rate. Elle pensait qu'elle était mauvaise, puisqu'elle ratait. Logique.

- je pense que ce n'est pas toujours facile d'être précoce dans la vie. Donc, autant avoir quand même quelques avantages. Le travail fini en 30 secondes est l'un d'eux.


Désolée de me répéter, mais non, c'est vrai pour seulement 1/3 d'entre eux.

- je n'aime pas trop les étiquettes, j'aime bien faire comme si tous les gamins étaient libres et égaux, même si c'est pour de la fausse. De la même manière, je n'adapte pas non plus le travail pour la petite fille handicapée de ma classe. Du coup, elle fait comme tout le monde.


Alors là, je suis complètement d'accord, pas d'étiquettes, c'est insupportable pour l'enfant. Et on fait comme si, en effet, tout le monde était pareil, devant le groupe. Ca n'empêche que quand on a le travail écrit de l'élève à évaluer, on adapte aussi (ou on peut) la notation, les commentaires, etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
issamelle
V.I.P
V.I.P
avatar

Nombre de messages : 13453
Date d'inscription : 06/07/2005

Précisions
Vous êtes:

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Jeu 18 Oct - 17:02

Purée, même moi mère d'enfant EIP, j'oublie vite cela Clairon. Un tiers de ces gamins sont en échec scolaire et donc l'écrit souvent une torture. Je n'ose imaginer vraiment la galère des parents avec cela en plus de tout le reste. Un calvaire tous les jours renouvelé, je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morrisley
Niveau H
avatar

Féminin
Nombre de messages : 596
Localisation : Dans le Nord.
Emploi : Tueuse d'anglicismes
Date d'inscription : 22/05/2012

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Jeu 18 Oct - 17:51

C'est marrant ici on prend le problème des différences vraiment de façon différente. Oui tous les gamins sont différents et on ne cherche pas du tout à le nier donc on ne cache rien à la classe.

Tout le monde sait que Paul est "différent" alors je ne fais rien en douce. Pour mes 3 non-lecteurs dans la même classe, tout le monde le sait aussi, à quoi bon diminuer leurs difficultés et faire semblant qu'elle n'existe pas alors qu'elle est bien réelle? Au contraire, je demande de la solidarité dans la classe : On est tous différent, on a tous nos problèmes et nos faiblesses, pour certains la faiblesse est à l'école, pour d'autre ça touche un domaine non-scolaire, mais c'est pas une honte et on le dédramatise.

Mes non-lecteurs sortent travailler avec leur aide-élève tous les jours et tout le monde sait que je lis pour eux les questions des tests mais ça ne pose aucun problème. On en parle simplement. Tel élève est dyslexique alors c'est pour ça que... La dyslexie c'est pas un handicap, juste une différence. Tel autre élève vient d'un pays en guerre et n'a pas été à l'école pendant 6 ans, c'est dit.

Encore une fois le prenez pas comme une attaque si vous agissez pas de la même façon. Moi je me sens à l'aise en faisant ça. J'en parle toujours avec l'élève en privé avant d'en parler avec le groupe. Si je vois que le sujet est douloureux, je m'adapte. Et si ce que vous faites vous fonctionne bien, tant mieux! Smile Je veux juste montrer qu'on peut aussi faire autrement.


Autre chose, quand je lis "le travail est fait en 30 secondes, tant mieux". Oui et non. Pour ceux qui aiment travailler c'est frustrant. Ils peuvent finir par se demander ce qu'ils font là au final. Surtout au collège/lycée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les enfants précoces, surdoués, différents
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les enfants précoces, surdoués, différents
» stage en L3
» Comment faire face à différents types de personnalité
» Les différents types d'ondes nocives
» Des noms différents: Trouvez le synonyme!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Licence, CRPE, Capes, Agrégation, Master, Thèse et Enseignement des Lettres :: Forum Profs des Ecoles-
Sauter vers: