Licence, CRPE, Capes, Agrégation, Master, Thèse et Enseignement des Lettres


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  NetLettresNetLettres  Forum RévisionsForum Révisions  Tchats IRCTchats IRC  BDD du TroubleBDD du Trouble  Fauteuses de TroubleFauteuses de Trouble  Connexion  

Partagez | 
 

 Les enfants précoces, surdoués, différents

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Morrisley
Niveau H


Nombre de messages : 596
Date d'inscription : 22/05/2012

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Jeu 18 Oct - 17:51

C'est marrant ici on prend le problème des différences vraiment de façon différente. Oui tous les gamins sont différents et on ne cherche pas du tout à le nier donc on ne cache rien à la classe.

Tout le monde sait que Paul est "différent" alors je ne fais rien en douce. Pour mes 3 non-lecteurs dans la même classe, tout le monde le sait aussi, à quoi bon diminuer leurs difficultés et faire semblant qu'elle n'existe pas alors qu'elle est bien réelle? Au contraire, je demande de la solidarité dans la classe : On est tous différent, on a tous nos problèmes et nos faiblesses, pour certains la faiblesse est à l'école, pour d'autre ça touche un domaine non-scolaire, mais c'est pas une honte et on le dédramatise.

Mes non-lecteurs sortent travailler avec leur aide-élève tous les jours et tout le monde sait que je lis pour eux les questions des tests mais ça ne pose aucun problème. On en parle simplement. Tel élève est dyslexique alors c'est pour ça que... La dyslexie c'est pas un handicap, juste une différence. Tel autre élève vient d'un pays en guerre et n'a pas été à l'école pendant 6 ans, c'est dit.

Encore une fois le prenez pas comme une attaque si vous agissez pas de la même façon. Moi je me sens à l'aise en faisant ça. J'en parle toujours avec l'élève en privé avant d'en parler avec le groupe. Si je vois que le sujet est douloureux, je m'adapte. Et si ce que vous faites vous fonctionne bien, tant mieux! Smile Je veux juste montrer qu'on peut aussi faire autrement.


Autre chose, quand je lis "le travail est fait en 30 secondes, tant mieux". Oui et non. Pour ceux qui aiment travailler c'est frustrant. Ils peuvent finir par se demander ce qu'ils font là au final. Surtout au collège/lycée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
issamelle
V.I.P
V.I.P
avatar

Nombre de messages : 13453
Date d'inscription : 06/07/2005

Précisions
Vous êtes:

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Jeu 18 Oct - 18:07

C'est vrai'ent rafraichissant ton approche Morrisley. Je me souviens que pour un enfant dyslexique, on avait posé les choses sur la table en français en classe en expliquant le trouble, pourquoi leur camarade aurait certains contrôles différents car les parents étaient partants, la classe compréhensive, l'effectif pas démentiel. Bref, cela s'était bien passé. Mais en France, il est vrai qu'on a cette culture de couper ce qui dépasse et gêne d'une manière ou d'une autre. La seule fois où j'ai pu tant le faire en transparence pour les raison ci - dessus mentionnées. Le gamin avait moins mal vécu le français que jusqu'alors en effet.

Et bim, comme maman, je suis du côté de ne pas faire trop de différences dans les faits, dans sa scolarité, par peur de stigmatiser mon enfant en classe. Car on vit ici la différence et moi aussi donc comme un écart à gommer, un désordre, qqchose de mal. Non, c'est une différence et certaines sont très positives en plus. J'en suis convaincue le pire.

Cela fait réfléchir la mère et la prof que je suis. J'ai tout de même l'impression que les modèles, l'institution par chez toi sont moins "hypocrites". On pose les choses, on dit et on voit comment faire: pas plus sans se prendre le tête. Je connais mal donc je peux me tromper mais j'ai cette impression.
Et finalement, toute différence quelle qu'elle soit, sera perçue par les autres élèves puis stigmatisée, moquée si elle n'est pas expliquée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morrisley
Niveau H
avatar

Féminin
Nombre de messages : 596
Localisation : Dans le Nord.
Emploi : Tueuse d'anglicismes
Date d'inscription : 22/05/2012

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Jeu 18 Oct - 18:24

C'est exactement ça, on dit les choses et on essaie des trucs. Si jamais ce qui marche c'est une approche très traditionnelle, ben on le fait sans se prendre la tête. Et c'est vrai qu'on discute beaucoup avec toute l'équipe pour se mettre d'accord et faire un bon suivi pour l'élève à mesure qu'il change de niveau.

Par contre ce qui ne marche pas ici c'est le refus de la remise en question. Appliquer toujours la même méthode pendant sa carrière sans se poser de questions c'est juste impossible. Je critique pas encore une fois mais c'est notre contexte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
issamelle
V.I.P
V.I.P
avatar

Nombre de messages : 13453
Date d'inscription : 06/07/2005

Précisions
Vous êtes:

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Ven 19 Oct - 9:58

Une chose qui me fait réfléchir depuis un moment et cela grâce à la section PE du Trouble, les enseignants et cours de mon enfant en primaire, une collègue PE aussi qui intervenait avec nous sur une classe d'handicapés auditifs et qui m'a fait découvrir un peu le monde du primaire, c'est que les méthodes me semblent moins dogmatiques ches les PE. J'aime vous lire pour cela et je découvre des choses dont je n'ai jamais entendu parlé dans ma formation, seuls les contenus universitaires comptaient et la doxa ensuite du crétin à la mode qui avait pondu les méthodes pour le collège.
Je ne suis d'ailleurs pas toujours vos discussions tant je ne connais pas ces problématiques et ce vocabulaire. Individuation par exemple, jamais entendu parlé en collège. Non nous c'est le dogme de la séquence point barre et on envisage que cela comme souci pédagogique, palpitant. Et je dois dire que cela vraiment m'effraie à rebours sur la qualité de mon enseignement. Alors comme les copines, j'ai fait à ma sauce, n'ai pas suivi tous les délires mais là encore, bricolage.
Bref, cette discussion sur les enfants précoces fait ressortir cette drôle d'impression sur l'enseignement en général en collège. Notre formation et nos méthodes, enfin celles que l'on veut absolument que nous appliquions et dieu merci nous ne le faisons pas toujours, tout cela serait vraiment à revoir au collège
Donc, je vais vraiment continuer à lire cette section qui me semble bien plus en avance, innovante et tout simplement de bon sens pour les méthodes que ce qu'on nous impose en collège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chamboultou
V.I.P
V.I.P
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3141
Localisation : Hte Savoie
Emploi : Prof des zécoles
Etudes, Loisirs ou Autre : euh...
Date d'inscription : 06/05/2010

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Ven 19 Oct - 12:11

Je sors tout juste de formation (je viens d'avoir le concours), je peux te dire Issamelle ce sur quoi "on" (l'institution j'entends) a insisté pendant ces 15 jours :
- comment mener des journées équilibrées en terme de temps passé à découvrir des notions / appliquer et réinvestir les notions, c'est-à-dire ne pas surcharger la journée en activités de recherche et découverte, où l'enfant participe certes mais est sollicité, du point de vue intellectuel, en permanence ; il faut alterner ces moments avec du "recentrage" individuel où l'élève fait des exercices, réfléchit seul, se pose un moment avec lui-même et ses connaissances et lacunes ;
- différencier et individualiser les parcours, ne pas emmener tout le monde vers le même objectif final mais avoir des objectifs pour chaque élève / individu ; celui qui avance doit pouvoir avancer, celui qui peine ne doit pas terminer l'année au même point que le premier, il faut savoir rester "modestes" mais réaliste dans nos attentes et travailler chaque parcours
- donc penser à la fois pour le groupe classe (la séquence que tu mènes, l'alternance des activités) et individus (texte à trou pour bidule avec qui l'objectif sera peut-être de terminer l'année avec la copie une fois ou deux de la leçon, copie intégrale pour machine, etc)

Tout ça amène à considérer la spécialité de chaque élève, du très scolaire au moins performant, de se renseigner sur les causes possibles de tel comportement, tel retard... D'être à la fois éduc', assistante sociale, psy, et instit' qui met des trucs en route pour que chacun y trouve son compte. Et c'est beau, mais crevant et usant (dis-je au bout de 5 semaines de classe).

Dans ma classe il y a justement un élève agité, bavard, très bon, qui a besoin de faire quelque chose de ses mains pendant qu'il écoute, catalogué chieur depuis le cp ; j'ai rencontré sa maman, on lance le dossier pour un test de précocité et d'hyperactivité puisque c'est récurrent dans son dossier et que je vois qu'il est malheureux d'être comme cela et différent (en plus d'en avoir parlé avec lui), il se contient pour me faire plaisir mais il ne peut être autrement que tel qu'il est. Sa mère était vraiment émue et touchée que pour une fois on regarde son môme autrement, elle est démunie à la maison, inquiète et dépassée, le fait d'avoir des réponses les soulagera tous les deux je pense.

A l'inverse j'ai bossé l'an dernier dans une classe où une gamine de CM1 venait du cp, elle a sauté 2 classes à la fois, et sans mentir si on ne me l'avait dit je ne l'aurais jamais deviné, bien dans ses pompes, elle était vraiment à sa place et très bonne élève de surcroît. Petite classe de campagne, tous les élèves étaient au courant, tout comme ils connaissaient le handicap des deux élèves que je suivais.
Comme quoi, à école et équipe différentes, gestion différente.

Pour finir j'était moi-même précoce, je me retrouve tout à fait dans la description que vous avez faite de l'esprit logique, de la mémoire des faits (ce qu'a dit machin au moment où on a parlé de tel truc etc), je suis allée en thèse en suivant les cours sans quasiment rien écrire puisque écouter suffisait, j'ai sauté une classe mais j'ai aimé ne pas être traitée différemment des autres, parce que c'était mon tempérament de ne pas vouloir trop être démarquée des autres, et mes parents n'ont jamais pris le melon d'avoir un môme spécial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moncrpe.canalblog.com
issamelle
V.I.P
V.I.P
avatar

Nombre de messages : 13453
Date d'inscription : 06/07/2005

Précisions
Vous êtes:

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Ven 19 Oct - 13:07

Je ne connais pas assez votre manière de travailler, vos manières de travailler comme PE, ni ce qui est transmis en formation et donc j'idéalise sans doute car vous avez vos absurdités contre lesqulles vous luttez comme nous mais n'empêche tout ce que tu as vu en formation et tu débutes, je ne l'ai jamais eu en 15 ans. Et même, c'était péché ce discours de faire hors de la norme, adapter son cours car " liberté, égalité" donc tout le monde a la même ration. Absurde, je le pense de plus en plus. Beaucoup d'élèves s'ennuient aussi tant ce n'est pas adapté et en plus nous n'avons aucun moyen de faire autrement avec les effectifs déments, le déficit d'infos sur la pédagogie et sur nos élèves hors normes. Je ne parle que pour moi en collège. Putain de prise de conscience.

Pour les précoces catalogués chieurs, cancres fainéants quand ce n'est pas handicapé ou autiste, fou aussi, cela ne m'étonne pas et je ne peux que comprendre le soulagement de la mère de ton élève. Je me souviendrai toujours de l'instit de mon fils en CM2 qui m'avait dit doctement que je devais bien prendre conscience que mon fils était différent mais dans sa bouche cela voulait dire bizarre, gênant, limite pas net alors que le plus spectaculaire qu'il fasse en classe est de dessinner, rêver, gigoter sur sa chaise, être ému par un cours ou une musique. Je ne suis pas du genre à ne pas réagir mais j'étais tellement stupéfaite que je n'ai rien pu dire tant j'étais choquée. Bon une seule réaction de ce type aussi violente et avec le recul franchement bête et méchante même pas consciente en plus. J'ai bien fait de ne rien dire car j'aurais pu déraper.

Merci pour ton expérience d'enfant précoce et d'étudiante: tout est possible et je vais tenter de m'apaiser car mon loulou pourra être bien dans ses baskets, son parcours scolaire adulte, why not? Tu m'étonnes que les parents n'ont pas tous la grosse tête mais pour être honnête il y en a qq uns. J'ai vu un spécimen de mère et de fille dans la salle d'attente du psy que j'avais bien envie de baffer, je n'ai rien dit mais j'ai été très surprise. Cela existe aussi, minoritaire mais cela est. Il y a des cons partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astrak
Niveau L


Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 18/05/2012

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Ven 19 Oct - 18:59

Tiens, j'ai rigolé et j'ai pensé à vous tout à l'heure.

En maths, je demande aux gamins de faire un schéma + écrire l'opération racontant une histoire (CP).

"Mon petit frère a 3 petites voitures. Ma petite sœur aussi a 3 petites voitures. Ils mettent leur voitures ensemble pour jouer. Combien ont-ils de voitures en tout ?"

Ils m'ont tous fait 3 + 3, bravo, avec des schémas divers et variés.

Sauf M. 5 ans 1/2, qui m'a regardée avec un petit air provocateur, et m'a écrit "2 x 2 = 6". J'étais morte de rire. Je précise qu'il avait commencé par écrire 3 + 3 = 6 comme tout le monde, et qu'il a fait ça pour voir comment je réagirais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morrisley
Niveau H
avatar

Féminin
Nombre de messages : 596
Localisation : Dans le Nord.
Emploi : Tueuse d'anglicismes
Date d'inscription : 22/05/2012

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Sam 20 Oct - 2:12

C'est super chamboultou si tu peux l'aider de cette façon Smile Tiens-nous au courant!

Il a l'air coquin ton petit Astrak! J'en connaissais un comme ça en CP l'an dernier, il s'amusait toujours à tout complexifier exprès Smile

Je suis contente de l'évolution de Paul. Ça me fait rire de l'appeler comme ça, c'était le faux nom du cas étudié en formation Mr. Green Il a changé, dans son comportement, dans son travail, dans son organisation.. Ses blagues sont plus fines, il ne dit plus que l'école c'est nul. Ça me touche en fait. Le seul truc à gérer c'est vraiment notre relation prof-élève parce que je veux pas qu'il s'attache trop à moi étant donné qu'il change de prof l'an prochain. Il m'a déjà demandé si j'allais rester dans l'école l'année prochaine (il voit très loin..) et si pourquoi pas, j'enseignerais pas un peu en 5ème-4ème-3ème.. Cette année c'est le cas, j'ai deux heures par semaine avec les collégiens.

J'ai aussi eu ce matin un petit "vous vous me comprenez, je le sais, c'est pas comme les autres." Confused Allons chercher le juste milieu maintenant... Pourtant je ne fais pas grand chose pour lui à part lui parler franchement et lui filer un peu de boulot en plus quand il le demande. En niveau double et avec 3 élèves en grande difficulté, je suis loin d'être souvent à côté de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
issamelle
V.I.P
V.I.P
avatar

Nombre de messages : 13453
Date d'inscription : 06/07/2005

Précisions
Vous êtes:

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Sam 20 Oct - 12:14

Smile vos compliqués. Je comprends tes interrogations Morrisley mais je suis certaine que tu lui fais bcp de bien à ton Paul, déjà qu'il dise que l'école n'est plus nulle et qu'il se voie un peu plus positivement. J'aurais tendance à penser que tu l'aideras même quand il changera de prof pour l'an prochain car il aura repris confiance en lui grâce à toi. Bien évidemment que tu as raison de doser , réfléchir votre lien, relation, je ne critique pas du tout, tout à ton honneur. Mais je crois que tu lui fais tellement de bien que tu n'as pas trop à t'inquiéter sur le mal que tu pourrais lui laisser en terme d'adaptation pour l'an prochain. Avis perso.

Pour la complexification, il me semble qu'ils ne font pas exprès. J'imagine bien que tu le sais Morrisley mais je me souviens d'une reportage avec Siaud- Facchin, psy qui travaille avec ces enfants et donc elle expliquait que cette complexification est l'un des traits caractéristiques en relation avec leur mode de pensée en arborescence. On voyait donc une enfant avec une image de chat et de souris et la psy lui demandait les point communs entre les deux êtres. Nous on aurait dit directement: ce sont deux animaux. Elle, non, l'un est animal domestique, l'autre sauvage, etc, tout un tas de nuances très subtiles et empoisonnantes en pratique car les choses simples, ims ont plutôt du mal à faire paradoxalement.
Je le cois avec mon fils quand il aprrend et récite ses leçons, il développe à l'infini et je le remets sur les rails pour dégager l'esentiel, l'important, l'utile pour le contrôle. Qq soit le sujet il atterrit quasi tjours sur une problématique existentielle, politique ou sociale bien compliquée. Soit mais on va se recentrer pour ton contrôle de 5ème mon chéri. Wink Pour le reste, on a le temps, enfin, surtout toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astrak
Niveau L


Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 18/05/2012

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Sam 20 Oct - 16:14

En ce qui concerne l'Amiral, je peux vous garantir que la complexification était exprès ! Il a écrit 3 + 3 en premier, c'est après, comme sans doute il s'ennuyait pendant que je corrigeais et expliquais, qu'il a trouvé l'autre solution, et il rigolait en me la montrant !

C'est un filou, l'Amiral, de toute manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
issamelle
V.I.P
V.I.P
avatar

Nombre de messages : 13453
Date d'inscription : 06/07/2005

Précisions
Vous êtes:

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Sam 20 Oct - 16:17

Le coquin!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morrisley
Niveau H
avatar

Féminin
Nombre de messages : 596
Localisation : Dans le Nord.
Emploi : Tueuse d'anglicismes
Date d'inscription : 22/05/2012

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Sam 20 Oct - 17:06

Astrak tu vas t'amuser avec lui Very Happy

Issamelle, je vais continuer à faire attention, même pour moi. J'essaie de ne pas projeter ma propre histoire sur ce qu'il est, même s'il y a de grosses similitudes.

Encore un truc hier aprem. Je leur passe de la musique francophone pendant les pauses ou les moments de travail autonome (quand c'est approprié.)

Hier j'avais mis "Kyo - Je cours", parce que c'est un style qu'ils aiment tous dans la classe. Paul écoutait tranquille, puis me regarde d'un coup et me dit "moi aussi je me sens comme dans la chanson, en fait." Toujours sous forme de blague, il communique rarement autrement.

Voici les paroles au moment où il m'a dit ça :

Spoiler:
 

J'ai répondu sur le même ton, une plaisanterie pour dédramatiser. Je le sens pas malheureux, juste un peu perdu. J'essaierai de tâter le terrain avec les parents pour voir ce qu'ils pensent de leur fils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
issamelle
V.I.P
V.I.P
avatar

Nombre de messages : 13453
Date d'inscription : 06/07/2005

Précisions
Vous êtes:

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Sam 20 Oct - 17:44

Franchement je comprends et c'est probablement indispensable pour que tout le monde vive bien son année scolaire Morrisley. Intense ce qu'il t'a dit sous couvert de plaisanterie ce petit bonhomme. Pas toujours facile en effet d'avoir la bonne réaction au bon moment surtout que tous les enfants ont l'art de nous cueillir à l'improviste.
Je ne suis pas PE, je ne connais rien à vos méthodes qui sont très specifiques et donc je me garderais bien de donner un avis mais la maman de complqué et la prof que je suis trouve que tu dois bien aider ce petit gars qui était mal dans ses baskets avec l'école. Cela ne doit pas trop t'aider mais bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorceress
Niveau F
avatar

Féminin
Nombre de messages : 778
Age : 47
Emploi : enseignante
Date d'inscription : 26/11/2005

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Sam 20 Oct - 19:00

Je lis attentivement. Le sujet m'intéresse tout particulièrement.
Mon fils de 7 ans a sauté une classe le ce1 et est donc actuellement en ce2.
Il se trouve qu'il a appris à lire seul en GS (sa soeur qui a un an de moins a appris avec lui).
Comme nous avons la chance de vivre à la campagne, la maîtresse de cp avait un petit effectif et a réussi à mener un programme différencié. Grosso modo, elle a fait un programme ce1 pour trois élèves de sa classe. C'était d'autant plus méritoire qu'elle avait à la base un double niveau GS/ CP. Par la force des choses, elle s'est retrouvée à la tête d'un triple niveau.
Les trois élèves en question sont tous passés en ce2 Wink
Je suis allée chez un psychologue qui a diagnostiqué une forte immaturité émotionnelle chez mon fils. Par exemple celui-ci a toujours son doudou avec lequel il dort , et qu'il récupère systématiquement à son retour de l'école. Par contre, il n'a pas fait de test de QI mais un test d'encastrement, avec ce test il n'y a pas de chiffre précis mais une fourchette...Et là , il y a eu un souci car mon fils a su répondre à des questions très difficiles et s'est "planté" sur des questions faciles à force d'expérimenter diverses solutions possibles.
Mon fils est très rêveur en classe, il lit parfois en même temps que le maître parle ou même semble totalement parti, mais il est capable de répondre aux questions et "comprend tout" d'après son instit. Bref, je ne vais pas écrire un roman, mais j'ajouterais qu'il est malgré tout assez mal intégré, et qu'il ne partage pas du tout les jeux des garçons dans la cour. Il les trouve trop violents. Il reste souvent avec sa grande soeur qui est en Cm2 (j'en ai trois en primaire). Elle va rentrer en sixième l'année prochaine et cela risque d'être difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LLL
Niveau C


Nombre de messages : 3163
Date d'inscription : 04/01/2012

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Sam 20 Oct - 19:13

A sept ans un doudou, et alors ? Les questions faciles ratées, cela peut être tellement de choses. C'est le psychologue qu'il faut encastrer. Il y a tellement d'obédiences en psychologie... Votre fils est rêveur, mais quels résultats scolaires, obtient - il ?


Dernière édition par LLL le Sam 20 Oct - 19:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorceress
Niveau F
avatar

Féminin
Nombre de messages : 778
Age : 47
Emploi : enseignante
Date d'inscription : 26/11/2005

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Sam 20 Oct - 19:16

Il a de bons résultats, heureusement. J'étais un peu dubitative face au saut de classe, mais comme il s'en sort bien, je suis rassurée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
issamelle
V.I.P
V.I.P
avatar

Nombre de messages : 13453
Date d'inscription : 06/07/2005

Précisions
Vous êtes:

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Sam 20 Oct - 19:41

salut Sorceress, je retrouve beaucoup de comportements de mon fils à cet âge chez le tien.
Le psy qui a vu ton fils connaît le profil de ces enfants? Je me permets la question car justement l'immaturité émotionnelle est fréquente chez eux, normale pour le coup donc pas de raison de s'inquiéter. Il va prendre son temps mais y arrivera comme tout le monde.
Pour l'intégration en cours de récré, ce fut le problème récurrent en primaire pour mon fils mais pour te donner de l'espoir en cinquième au collège, cela va bcp mieux et je n'y croyais plus. Il a des copains, joue. Comme quoi!
Pour le plantage aux questions plus simples, je ne vois pas de souci et surtout il n'y a pas un seul type d'enfants précoces. Donc vraiment pas de souci selon moi mais je ne suis pas une pro. Mon fils a fait le test l'an dernier avec une psy spécialisée dans ces problématiques et là aussi des questions simples ont été"ratées" alors que les plus complexes réussies et dans mon souvenir ce n'était pas grave du tout dans le compte- rendu de la psy mais lié à son fonctionnement.
Pour le doudou, à 12 ans, le mien dort tjrs avec sa didi de petit garçon et un petit léopard qui a rejoint la troupe. Et cela ne pose pas de pb. Il prend juste plus de temps que la norme et ma foi il a bien le droit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorceress
Niveau F
avatar

Féminin
Nombre de messages : 778
Age : 47
Emploi : enseignante
Date d'inscription : 26/11/2005

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Sam 20 Oct - 19:51

Merci de ta réponse.
J'ai sans doute mal présenté les choses. Le psy a juste constaté l'immaturité émotionnelle sans trouver cela inquiétant, mais pour lui cela constituait un frein à un éventuel saut de classe. J'ai donc beaucoup hésité lorsque l'équipe éducative m'a parlé d'un passage en ce2, mais comme mon fils avait déjà fait virtuellement le ce1, j'ai donné mon accord. Surtout qu'il était tout excité à l'idée d'aller en ce2.
Pour les questions simples ratées, cela a laissé un peu perplexe le psy en effet, et l'effet le plus "gênant" est que cela a faussé le test d'encastrement, la fourchette étant plus large au final que prévu avec un QI qui peut aller de 120 à plus de 130. Du coup, le résultat n'est plus vraiment fiable, mais bon c'est secondaire. Effectivement, ce "ratage" était lié aussi à son fonctionnement, car il tentait plusieurs approches pour trouver des solutions même évidentes, ce qui lui avait fait perdre beaucoup de temps.
Tu me rassures en me disant que ton fils a fini par trouver des copains, parce que j'avoue que c'est ma grande angoisse. J'ai même peur qu'il se fasse malmener au collège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
issamelle
V.I.P
V.I.P
avatar

Nombre de messages : 13453
Date d'inscription : 06/07/2005

Précisions
Vous êtes:

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Sam 20 Oct - 20:05

Je comprends mieux et c'est la même interrogation qui m'a retenue avec sa prof de Gs pour le saut de classe car mon fils devait surtout prendre de l'assurance hors la salle de classe. Comme toi, bof bof, à la base pour les sauts de classe. Mais si ton fils le vit bien, c que tu as pris la bonne décision. De toute façon, pour eux la solution idéale n'est pas: il y a des avantages et inconvénients qq soit notre choix pour le saut de classe ou pas selon moi le plus souvent.

Pour le collège, vraiment, sincèrement c'était mon angoisse première. Il y a eu des moments difficiles en 6 ème, car les enfantsne sont pas les mêmes qu'en primaire, ne le connaissaient pas, des enfants pas très cools dans le lot mais aussi bcp qui étaient touchés. Et il s'est aussi fait de très bons copains l'an dernier, ce qu'il n'avait jamais eu auparavant. Et là en 5 ème, je le sens plutôt vraiment bien, bcp mieux intégré et cela m'a été confirmé par sa PP. Il va chez les copains, invité aux anniversaires, les copains viennent chez nous ce qui était très rare avant. Et je peux t'assurer que je n'y croyais plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
issamelle
V.I.P
V.I.P
avatar

Nombre de messages : 13453
Date d'inscription : 06/07/2005

Précisions
Vous êtes:

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Sam 20 Oct - 20:19

Un lien clair sur les dyssynchronies multiples chez l'enfant précoce et notamment la dyssynchronie émotionnelle. Avec mes mots, ils accèdent par l'intellect à des sujets, problématiques angoissantes qu'il comprennent comme les questions existentielles mais n'ont pas la maturité affective nécessaire, ce sont des enfants, pour les aborder sans anxiétés, peurs, etc. Mon fils a eu de très nombreuses peurs qui vont s'estompant avec l'âge.


http://nouvsite.anpeip.org/index.php?option=com_flexicontent&view=items&cid=82&id=156:les-dyssynchronies-de-jc-terrassier&Itemid=1334
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morrisley
Niveau H
avatar

Féminin
Nombre de messages : 596
Localisation : Dans le Nord.
Emploi : Tueuse d'anglicismes
Date d'inscription : 22/05/2012

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Sam 20 Oct - 23:01

Sorceress je sais pas si ça peut te rassurer ou non mais j'ai encore mon doudou dans un placard pas loin de mon lit, je l'ai emmené au Canada et je m'en cache pas. La précocité va souvent avec l'hypersensibilité ainsi que pas mal d'angoisses (ou alors l'extrême inverse), d'où le besoin de réconfort, d'être souvent rassurée.. Ça passe tranquillement avec le temps'. Quand on est "petit" c'est juste qu'il y a beaucoup de choses d'un coup à encaisser. Une grande maturité pour certaines choses et pas mal d'immaturité pour d'autres.

Pour le collège, essaie de ne pas trop t'angoisser d'avance, tu géreras le moment venu. Garde juste les yeux bien ouverts pour détecter les potentiels problèmes.

Je devrais ouvrir un autre sujet là dessus, le harcèlement, les brimades à l'école. Ici c'est une de nos priorités et je trouve que les écoles primaires ou secondaires sont bien plus cool du coup.

LLL, de retour? Tu n'as même pas participé au sujet! Si tu as un truc à dire, hésite pas Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LLL
Niveau C


Nombre de messages : 3163
Date d'inscription : 04/01/2012

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Sam 20 Oct - 23:07

Raoul, notre dieu, m'a ressuscité depuis plusieurs mois déjà ! Nous avons quasiment tous des enfants précoces dans nos classes. Aussi, je lis avec attention ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morrisley
Niveau H
avatar

Féminin
Nombre de messages : 596
Localisation : Dans le Nord.
Emploi : Tueuse d'anglicismes
Date d'inscription : 22/05/2012

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Sam 20 Oct - 23:14

Es-tu d'accord avec ce qu'on y dit? Qu'est-ce que tu fais de ton côté? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LLL
Niveau C


Nombre de messages : 3163
Date d'inscription : 04/01/2012

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Sam 20 Oct - 23:28

Cela recoupe la gestion des intelligences multiples donc je sollicite, je sollicite ! Néanmoins, j'essaie d'établir un équilibre entre l'apport stimulant et l'intégration au sein d'un groupe au travers de l'acceptation mutuelle. Certains intervenants estiment cette "posture" inacceptable. L'expérience me dit que les 'dociles' y trouvent leur compte, ils ont tendance à "s'ouvrir"; cela semble aussi agir sur des élèves prétendument en difficultés, l'évolution perceptible n'est pas radicale pour tous mais elle est certaine, déjà ils s'intéressent. En Mathématiques, on peut aisément présenter des développements poussés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morrisley
Niveau H
avatar

Féminin
Nombre de messages : 596
Localisation : Dans le Nord.
Emploi : Tueuse d'anglicismes
Date d'inscription : 22/05/2012

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Sam 20 Oct - 23:44

Je trouve que c'est une très bonne idée.. Smile J'aurais tendance à faire de même quand c'est possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LLL
Niveau C


Nombre de messages : 3163
Date d'inscription : 04/01/2012

MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   Dim 21 Oct - 0:33

Morrisley a écrit:
Je devrais ouvrir un autre sujet là dessus, le harcèlement, les brimades à l'école. Ici c'est une de nos priorités et je trouve que les écoles primaires ou secondaires sont bien plus cool du coup.
Excellente idée. C'est devenu une des priorités partout, avec des réponses différentes. Malheureusement, lorsque l'encadrement est insuffisant, il est complexe d'assumer sérieusement cette mission. L'individualisation, la plupart des médias, la publicité contiennent les conditions d'une uniformisation des représentations, cela gomme l'acceptation les différences. Jusque dans les petits villages, des catégories fabriquées s'imposent. Cela a toujours existé mais, d'une part les codes étaient différents, locaux - avec des réponses locales, ce qui était plus aisé - et moins marqués, d'autre part l'exclusion n'était pas aussi forte, l'acceptation était plus grande pour diverses raisons. Là où seul le paraître compte, les qualités et les valeurs disparaissent. A ceux qui assènent qu'on ne reviendra pas en arrière pour quelques intérêts propres, par fatalisme ou par lâcheté, il est toujours temps de réfléchir... Ce n'est pas parce qu'une chose est nouvelle qu'elle est bien. Pour ressortir une de mes rengaines, première étape: on éteint la télévision, le portable. A plusieurs endroits, il avait été décidé de le faire au titre de l'innovation... Au - delà du cocasse, il n'y a jamais eu de retour d'expériences de ces établissements ... Plus de trente ans de travaux scientifiques, des tonnes d'études fournies, la réponse on la connaît.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les enfants précoces, surdoués, différents   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les enfants précoces, surdoués, différents
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les enfants précoces, surdoués, différents
» stage en L3
» Comment faire face à différents types de personnalité
» Les différents types d'ondes nocives
» Des noms différents: Trouvez le synonyme!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Licence, CRPE, Capes, Agrégation, Master, Thèse et Enseignement des Lettres :: Forum Profs des Ecoles-
Sauter vers: