Licence, CRPE, Capes, Agrégation, Master, Thèse et Enseignement des Lettres


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  NetLettresNetLettres  Forum RévisionsForum Révisions  Tchats IRCTchats IRC  BDD du TroubleBDD du Trouble  Fauteuses de TroubleFauteuses de Trouble  Connexion  

Partagez | 
 

 Professeurs des écoles déclassés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Aline
Modo
Modo


Nombre de messages : 21989
Date d'inscription : 27/08/2009

MessageSujet: Re: Professeurs des écoles déclassés   30/10/2012, 21:52

abcdefgh a écrit:

PS : je ne serais pas vexée si les modos d'ici suppriment. J'avais un truc sur le coeur à dire (même si cela vous semble dérisoire, pour moi c'est important : marre qu'on nous prenne pour des sous-profs corvéables à merci), et ouàlà c'est fait. Ça va mieux, je vais pouvoir repartir sur autre chose Very Happy , et les laisser causer tranquillou sur "comment on va faire pour ne pas être un jour traités comme les PE... déjà se persuader que nous ne faisons pas le même boulot", ce avec quoi je ne suis pas tout à fait d'accord.
Aucun soucis. Wink Libre-parole (enfin dans la limite du correct hein) ici.
Sur ce, je retourne à mes coloriages ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morrisley
Niveau H
avatar

Féminin
Nombre de messages : 596
Localisation : Dans le Nord.
Emploi : Tueuse d'anglicismes
Date d'inscription : 22/05/2012

MessageSujet: Re: Professeurs des écoles déclassés   31/10/2012, 02:35

Voilà pourquoi je suis contente de mon côté d'être dans un système où il n'y a pas cette différence. On est tous profs et même si on a tous nos points forts et nos spécialités, on est formé pour à peu près tout faire. Bien sûr on prend pas un prof profil lettres pour enseigner les maths niveau lycée (ou l'inverse) mais à part pour le niveau lycée on est tous formé pour enseigner toutes les matières de la maternelle aux grands. Pas de salaire différents et une bonne connaissance du métier de A à Z..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
issamelle
V.I.P
V.I.P
avatar

Nombre de messages : 13453
Date d'inscription : 06/07/2005

Précisions
Vous êtes:

MessageSujet: Re: Professeurs des écoles déclassés   31/10/2012, 20:21

Incognito a écrit:
abcdefg, je comprends que tu sois très énervée par tout ce que tu as pu lire sur Néo. Ne te mets pas la rate en court bouillon, tu croiseras toujours des cons sur ta route.
Nous faisons des métiers différents, mais pour atteindre le même objectif : la réussite de nos élèves.
Tu veux que je te dise. Si je n'avais pas été une nullité en maths et si j'avais eu le courage de me heurter à cette difficulté, je serais probablement PE aujourd'hui. Comme quoi, on peut aussi choisir le Capes par facilité. Wink

+ 1 pour tout. Votre concours me fait de l'oeil depuis des années mais même nullité chez moi pour les maths, trop faible dans cette matière pour le faire et décrocher le précieux sésame, le concours me serait impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abcdefgh
Niveau D
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1974
Date d'inscription : 16/08/2012

MessageSujet: Re: Professeurs des écoles déclassés   4/11/2012, 11:19

Merci beaucoup pour vos coups-de-gueule, et/ou votre soutien, vraiment.

Je me sentais un peu seule à défendre ma profession (ce qui est immédiatement taxé de corporatisme), à clamer que non, on n'est pas des nuls même si on fait des erreurs et que nous n'avons pas les connaissances de 10 PLC réunis, à râler parce qu'il est de bon ton (et sans doute rassurant), sur un forum que je ne nommerai pas, de semer le doute auprès des parents sur le professionnalisme de l'instit de leur enfant.

Le mien, de coup de gueule (et il paraît que là-bas, ils ne comprennent pas cette attitude), c'est que je ne comprends pas qu'un forum d'enseignants puisse attiser cette suspiscion, ce manque de confiance et de reconnaissance déjà suffisamment généralisé, et dont certains crèvent (au propre ou au figuré) - en se jetant avidement sur la moindre erreur d'instits que l'on ne connaît ni d'Eve, ni d'Adam, et qui sont peut-être hyper compétents.

Les néos, si vous me lisez, arrêtez de jouer ce jeu à la mode, quelles que soient vos raisons, même s'il s'agit de diffuser les "bonnes méthodes"- de grâce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
issamelle
V.I.P
V.I.P
avatar

Nombre de messages : 13453
Date d'inscription : 06/07/2005

Précisions
Vous êtes:

MessageSujet: Re: Professeurs des écoles déclassés   4/11/2012, 12:59

Oui je comprends. En même temps, c'est Néo, ils se prennent un peu pour les rois du monde donc logique leur réaction. Tu les mets une heure dans ta classe, ils vont moins faire les malins et réviser leur jugement. Et surtout à préparer les cours pour une semaine.
En revanche, je pense mais suis pas certaine que les PE ont globalement une meilleure image que les PLC dans le grand public. Vu dans les réactions des parents de l'école de mon fils. Tu as les râleurs de service qui n'y connaissent rien mais veulent apprendre à la prof comment faire son cours comme à l'ordinaire mais aussi un grand respect, un attachement viscéral à l'instit, je mets ce mot volontairement. Ce n'est pas rien la maîtresse ou l'instit de nos enfants, j'ai vu souvent un grand respect et justement on voit quand on est parents ce qu'ils font, quand on les voit apprendre à lire en qq mois, c'est magique et surtout on devine le boulot derrière. Cela doit évidemment varier selon les coins l'attitude des parents, ma copine PE m'en a parlé. Pas pour te passer la pommade mais pas une fois en primaire je n'ai eu à revoir, approfondir une chose qu'il voyait en classe, les PE ont parfaitement fait leur boulot et tant mieux car je suis sa mère pas sa prof et je n'avais aucune envie de le faire. C'est pour cela aussi que votre branche me tentait quand j'ai vu en CM1 et 2 qu'il faisait plus de choses en français, en langue que moi dans mes propres cours, car plus de temps et nous on a des programmes de dingos, avec tout un tas de conneries inutiles à voir, avec des heures dérisoires. J'étais épatée et je me suis interrogée sur la qualité, la quantité même de mon enseignement: je me suis vraiment posé des questions sur le sens de ce que je faisais, pouvait faire des ces conditions absurdes, en gros de la bricole. Et aussi les choses géniales que fait ma copine en MS avec ses élèves, des choses dont je ne pouvais même pas penser qu'on pouvait les faire tant c'est extra, original, enrichissant avec des tout petits en plus, d'autant plus surprenant ce qu'elle leur apporte : là l'enseignement a un sens.

Ce sont des ânes frustrés les neos qui écrivent ça, qui en profitent pour avoir l'impression de jouir d'une petite supériorité: bref, pitoyable. Faut pas s'arrêter mais je sais comme c'est difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Professeurs des écoles déclassés   

Revenir en haut Aller en bas
 
Professeurs des écoles déclassés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Professeurs des écoles déclassés
» Répartition des 1000 postes de professeurs des écoles supplémentaires à la rentrée scolaire 2012
» 1000 postes de professeurs des écoles supplémentaires à la rentrée scolaire 2012
» Professeurs des écoles : l’ISAE bientôt revalorisée ?
» Crise du recrutement chez les professeurs des écoles : 875 postes non pourvus à la session 2014 exceptionnelle du CRPE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Licence, CRPE, Capes, Agrégation, Master, Thèse et Enseignement des Lettres :: Forum Profs des Ecoles-
Sauter vers: