Licence, CRPE, Capes, Agrégation, Master, Thèse et Enseignement des Lettres


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  NetLettresNetLettres  Forum RévisionsForum Révisions  Tchats IRCTchats IRC  BDD du TroubleBDD du Trouble  Fauteuses de TroubleFauteuses de Trouble  Connexion  

Partagez | 
 

 Bonjour !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aède
Niveau K
avatar

Masculin
Nombre de messages : 153
Age : 27
Emploi : ATER et agrégé LC
Date d'inscription : 06/10/2012

MessageSujet: Bonjour !   Mer 11 Sep 2013 - 14:18

Bonjour à toutes et à tous !
Alors, que dire... Je vais être officiellement doctorant contractuel dans quelques jours et, en même temps, agrégatif externe en lettres classiques. Ah, ce n'est pas la situation la plus commode (pauvre thèse, sitôt commencée, sitôt relativement délaissée, pourrait-on dire), mais je vois que je ne suis pas le seul et cela me rassure.
En tout cas, je souhaite bon courage à tous ceux qui préparent les concours, pour la première fois ou de nouveau, et aussi à ceux qui travaillent/enseignent en même temps ! ;)Je ne sais pas si je vais participer beaucoup ici, mais je trouve déjà utile le fait de s'encourager mutuellement entre candidats, étant donné l'ampleur de la tâche, et c'est peut-être plus facile par Internet que "IRL" (en tout cas pour quelqu'un comme moi qui n'arrive pas trop à aller vers les autres).

Avertissement : ce qui suit est un épanchement égotiste à lecture plus que facultative. Je ne sais pas si cela "parlera" à l'un d'entre vous qui aurait des conseils à me donner pour essayer de dépasser mes doutes concernant l'agrég et autres...
J'ai passé l'agrégation de LC la session dernière. L'année a été plutôt difficile, avec beaucoup de doutes, si bien qu'aux alentours de février j'étais plutôt dans l'optique de bifurquer et d'envisager un concours dans le domaine des bibliothèques (ou un master dans un autre domaine) pour l'année suivante, plutôt que de continuer (même après d'excellents résultats en M2 et une place "réservée" en doctorat). Admissible (ah, l'admissibilité, ce Janus qui apporte un peu de satisfaction et beaucoup d'anxiété), je me suis trouvé dans la situation du candidat surpris qui n'y croyait plus vraiment et qui était passé de la cyclothymie initiale (commençant la journée avec entrain, et s'endormant défait, ou vice-versa, en ce qui concerne ses chances) à une déprime peu compatible avec une préparation intense de l'oral...
Oral qui fut pour le coup une véritable épreuve, commencée dans un état physique horrible (sous antibiotiques) et avec un stress prodigieux, qui faisaient que tandis que je me dirigeais vers le fatidique lycée les passants parisiens me prenaient pour un élément de la promotion du film World War Z qui sortait à ce moment là (bon, peut-être pas à ce point là, et en fait je ressemblais bien davantage aux zombies apathiques d'autres films). Confused Bref : deux épreuves absolument ratées à cause d'un cerveau plus que ramolli par la fatigue, deux autres épreuves plutôt moyennes, et seulement une dernière épreuve (AF) satisfaisante, avec un 17 rassurant. C'est pendant la période des oraux que j'ai dû retourner "en province" passer l'audition pour le contrat doctoral ; un oral très moyen, mais vu mon dossier, j'étais sélectionné. Mais comme la bonne nouvelle arrivait dans le contexte d'une déception mêlée de honte (à cause de deux notes infâmes), je n'ai même pas réussi à en tirer un vrai contentement... Ah, ce fut un piteux voyage de retour chez moi. Je savais que je ne serais pas admis, mais en l'apprenant effectivement par SMS dans le hall de Montparnasse (solitude dans la foule, besoin de rentrer au plus vite), ce fut quand même un peu dur (comme me l'ont montré les autres notes ensuite : sans l'épuisement aux 2 épreuves, j'aurais eu pas mal de chances d'être admis) ; et puis, le retard du train et les problèmes techniques me permirent de ruminer longuement ma rancune contre moi-même.

Bon, les vacances m'ont permis de dépasser un peu cela, mais pas totalement. Je me sens plus armé pour cette nouvelle tentative, mais pas au point d'avoir une véritable assurance. Devenir doctorant me permet de penser que j'ai progressé en quelque sorte, même si j'ai le sentiment d'avoir perdu une année, mais je continue de douter. Je vais devoir assurer des TD cette année, au second semestre ; pour la première fois, le fait d'enseigner devient une réalité tangible. Or, je suis introverti, timide ; l'écrit est mon domaine, mais à l'oral et plus généralement dans les situations sociales, je suis maladroit, relativement peu à l'aise, bref, pas à mon avantage. J'essaie d'améliorer cela, évidemment, mais j'ai des doutes sur mes capacités, d'autant plus que j'ai une sorte de syndrome de l'imposteur : j'ai le contrat, après avoir échoué à l'agrégation, alors que je dois la repasser (ce qui fait que la thèse passe un peu au second plan pour l'instant : des travaux de détail, pas de gros chantier, pour la 1ère année), et alors que je ne passe pas pour quelqu'un d'excellent à l'oral (il m'arrive même de passer pour un idiot Mr. Green ). J'ai peur de décevoir les attentes de mes directrices de recherche (surtout ma directrice principale - je dois le contrat plus qu'à elle qu'à moi) sur le plan de l'enseignement, et bien entendu de ne pas être à la hauteur par rapport aux étudiants...
D'où des doutes, encore des doutes, d'autant plus lorsque je regarde les autres agrégatifs (ou les ex-candidats désormais agrégés de l'an dernier) qui ont, par exemple, beaucoup plus d'assurance que moi à l'oral...
Bref, j'essaie de chercher des moyens de ne pas être bloqué par cela et de mieux aborder cette année que l'an passé. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nastia
Niveau A
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7863
Age : 33
Localisation : Strasbourg
Emploi : Lectrice-correctrice indépendante
Etudes, Loisirs ou Autre : Thésouillarde en perdition, humaniste éperdue, vivante passionnée... enfin, j'essaie !
Date d'inscription : 03/05/2006

Précisions
Vous êtes: je suis

MessageSujet: Re: Bonjour !   Sam 5 Oct 2013 - 16:39

Les doutes, c'est ce qui caractérise l'être humain. L'être humain j'ai bien dit, pas la brute de base qui fonce tête baissée sans rien regarder ni ressentir Wink 

FONCE ! Et ne lâche rien ! (Parole d'une ancienne doctorante qui a provisoirement lâché sa thèse, renoncé à la prépa agreg et bifurqué vers les métiers du livre.)

Faites ce que je dis... Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Bonjour !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bonjour d'Espagne
» bonjour toulousain
» Bonjour d'une émétophobe québécoise!
» bien le bonjour !
» Laetitia nouvelle future maman,bonjour a vous tous!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Licence, CRPE, Capes, Agrégation, Master, Thèse et Enseignement des Lettres :: Présentations, Support & Suggestions :: Présentez-vous-
Sauter vers: