Licence, CRPE, Capes, Agrégation, Master, Thèse et Enseignement des Lettres


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  NetLettresNetLettres  Forum RévisionsForum Révisions  Tchats IRCTchats IRC  BDD du TroubleBDD du Trouble  Fauteuses de TroubleFauteuses de Trouble  Connexion  

Partagez | 
 

 Rythmes scolaires : premiers couacs d’un échec programmé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
abcdefgh
Niveau D


Nombre de messages : 1974
Date d'inscription : 16/08/2012

MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : premiers couacs d’un échec programmé   Jeu 3 Avr - 19:15

sara sara a écrit:
abcdefgh a écrit:


Ces heures d'AP - quand elles ne sont pas employées en foutaises, et qu'elles font un lien direct avec ce que tu fais en classe, afin de maintenir à flot ceux qui ont besoin de plus de temps, c'est du temps de gagné pour tout le monde.

Ah oui si cela prend la forme d'un  soutien peut-être... dans la classe de mon fils, c'est 30' de théâtre. Je trouve ça super qu'il fasse du théâtre, mais ça ne l'aide pas en maths ou en français. Peut-être est-ce ce que tu appelles des foutaises, je ne sais pas. C'est vrai qu'il n'y a aucun lien avec le reste de la semaine. C'est plutôt comme un atelier à part quoi. C'est évidemment le seul exemple que j'ai, avec ma nièce qui fait un apc vidéo. Du coup, je vois que le programme est toujours aussi chargé avec 2h, donc, de moins. je comprends bien que pour la prof, faire des ateliers théâtre le midi avec 5 élèves, c'est plus cool que du cours 22, mais bon...
(...)

Oui mais elle a déjà 24 heures dans les pattes à 22, la prof, pas 15 ou 18.

Non mais c'est vrai, c'est super cool, l'AP. On pourrait faire ça en plus des 26 heures, non ?
Et puis je propose que le soir on supervise les devoirs jusqu'à 18 heures. Ça aussi, c'est cool. On surveillerait aussi la cantine entre midi et deux, bien sûr. C'est reposant.
C'est comme les récrés : on prend l'air.
C'est trop cool.


Dernière édition par abcdefgh le Jeu 3 Avr - 19:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sara sara
Niveau A
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5468
Age : 40
Date d'inscription : 18/01/2006

MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : premiers couacs d’un échec programmé   Jeu 3 Avr - 19:25

Non j'avais zappé le coup du samedi qui sautait pour les élèves. Donc revenir à 26 du coup. Mais encore une fois, tout dépend effectivement de ce qui est fait dans l'apc.

Tu sais bien ce que je veux dire: être avec 5 élèves, c'est forcément moins fatigant que 22, surtout dans un atelier artistique.
J'anime l'atelier théâtre du collège, qui n'est pas dans mon service d'ailleurs, et oui, c'est quand même bien plus tranquille.  Déjà parce que je fais ce que je veux, je n'ai pas de programme, il n'y a pas la même pression, pas de copies etc...

Les formations c'est un sacré problème, je suis d'accord! Au collège, c'est n'importe quand dans la semaine. Si ça tombe sur tes cours, les élèves vont en perm. C'est bcp plus simple! Mais, ça peut aussi tomber la demi journée où tu n'as pas cours, voire le mercredi après-midi. Pour les concertations: dans le secondaire, elles se font sur du temps libre. Rien n'est prévu. Tu dois bosser sur un projet, c'est le midi, le soir, les vacances, mais on n'est pas payés pour, c'est sûr. Les réunions obligatoires ont lieu le soir (17h30_20h environ). Pour les parents, ça fait partie de l'Isoe je pense, que vous devriez avoir depuis longtemps!!  Il est clair que la logistique du collège/lycée est une ENORME facilité par rapport au primaire.

De mon côté, je préfère ne faire que du cours par contre. Je préfère une classe de plus que 4h de soutien. Mais je suis au collège. Je ne dirais pas la même chose si j'étais encore au lycée je pense! Mais je crois que vous avez en primaire encore la possibilité de rattraper les choses non? C'est du moins mon impression. En tout cas, les PE ont l'air plus convaincus de l'intérêt du soutien que les profs du collège, qui trouvent ça souvent inutile.  Truc et machin, chez moi, il s'appelle Joshua, et je trouve que justement, 24h pour le programme actuel (hda, anglais...)+ le double niveau+ de l'apc théâtre = enfant en difficultés quand même. Bref, c'est compliqué.

Le double niveau, c'est quand même dingue comme concept je trouve. Quand je suis allée voir une PE en CM1/CM2 ça m'a définitivement fâchée avec! Elle est très consciencieuse et tout, mais on ne peut pas être au four et au moulin. Est-ce que c'est une revendications des syndicats?
au collège, personne n'admettrait ce système, mais au primaire, ça ne choque pas l'opinion plus que ça.

Mais je comprends très bien votre point de vue. Cela dit, c'est hyper compliqué de contenter tout le monde. Il y a ceux qui préfèrent faire moins de jours, ceux qui veulent bien venir tous les jours mais avoir des journées plus courtes (j'en fais partie). Tout dépend aussi de la route qu'on a à faire. Et puis le problème est-il le même de la petite section au CM2??

Bon bref, juste pour dire que du point de vue des parents, la réforme des rythmes, bof quoi... Mais je doute que le gvt se désavoue maintenant... Hamon ne fera sans doute rien du tout. Logiquement, il devrait même s'attaquer aux rythmes des collégiens, comme c'était prévu! Il y aura là aussi bien des débats... parce que faire finir les collégiens à 16 h aurait de grosses conséquences aussi...

http://www.lesechos.fr/economie-politique/politique/actu/0203418035436-education-benoit-hamon-veut-s-inscrire-dans-les-pas-de-vincent-peillon-661832.php

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20140402.OBS2326/education-ce-que-vincent-peillon-legue-a-benoit-hamon.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abcdefgh
Niveau D
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1974
Date d'inscription : 16/08/2012

MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : premiers couacs d’un échec programmé   Sam 5 Avr - 18:01

Le double-niveau se justifie de deux façons :
- soit parce qu'il est imposé par les effectifs : si tu as 32 ce2 et 15 ce1 une année, pas question de faire une classe à 32 et l'autre à 15;
- soit par choix de l'équipe, afin de casser une classe particulièrement difficile, et de permettre de séparer certains élèves.

L'année prochaine, par exemple, j'ai demandé aux collègues d'envisager deux ce2-cm1, pour éviter d'avoir l'ensemble des futurs ce2 -classe qui regrouperait trop de problèmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frankenstein
Niveau C
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2234
Localisation : Sud
Emploi : PE (ZIL)
Etudes, Loisirs ou Autre : musique classique(chant choral), sport, politique, la science...
Date d'inscription : 15/05/2012

Précisions
Vous êtes: je suis

MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : premiers couacs d’un échec programmé   Dim 6 Avr - 13:26

Lisez ce témoignage d'une PE:

je ne sais pas où tu vis mais je te félicite pour le périsco qui marche si bien chez toi depuis des années.
On ne doit pas parler du même je pense.

Je t'invite cordialement à venir dans mon école à Paris afin de constater à quel point ce fameux périsco a pu désorganiser complètement mon école en moins de 7 mois!

NOus n'allons plus à l'école faire notre boulot non! Nous entrons dans la sphère du périsco en nous excusant presque d'y entrer (par contre dans l'autre sens, on ne se gêne pas!)

PLus rien n'est à nous, même plus la salle des maîtres où même notre cafetière a été cassée, les tasses envolées et le matériel squatté tte la journée pendant les heures scolaires (photocopieuse par ex)

Sans parler du matériel de motricité acquis chèrement pendant des années et dont nous prenions le plus grand soin....
En 7 mois, tout le gros matériel de gym a été cassé: toboggan, échelle, pont de singe etc
Poubelle!
Quand au petit matériel... cerceaux, balles, sacs de graines et j'en passe... Pffffuittt envolé!
C'est chouette de faire motricité en maternelle avec 4 cordes ou 3 ballons pour 30 élèves!
Excellent pour la socialisation en maternelle tu vas me dire...

NOus avions des vélos (300 euros LE vélo) il en reste la moitié...à peine, EN 7 MOIS!
Idem pour la chaîne hi fi, les CD, les dvd...
Sans compter qu'ils ont envahi la salle de motricité avec leurs armoires et qu'on ne peut même plus faire courir les petits sans que ce soit dangereux...

Excuse moi mais quand je vois tout ça, quand je repense avec quelle attention émue, on choisissait notre matériel pour les enfants, quand je repense aux séquences de motricité que nous faisions avant...
C'est bien triste pour...les enfants!

Nous nous heurtons toute la journée à ces "petits" dérangements... 10 fois, 20 fois, 30 fois... chaque jour...
et c'est juste insupportable.


Voilà, c'est ce qui va être généralisé...Honteux ! eeee 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos
Frankenstein
Niveau C
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2234
Localisation : Sud
Emploi : PE (ZIL)
Etudes, Loisirs ou Autre : musique classique(chant choral), sport, politique, la science...
Date d'inscription : 15/05/2012

Précisions
Vous êtes: je suis

MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : premiers couacs d’un échec programmé   Dim 6 Avr - 13:33

Et si vous voulez en savoir plus:

http://vigilance-rs.clicforum.fr/index.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos
abcdefgh
Niveau D
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1974
Date d'inscription : 16/08/2012

MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : premiers couacs d’un échec programmé   Dim 6 Avr - 14:04

Terrible, ce témoignage... Cela sonne comme le glas de l'école maternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sara sara
Niveau A
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5468
Age : 40
Date d'inscription : 18/01/2006

MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : premiers couacs d’un échec programmé   Lun 7 Avr - 19:07

abcdefgh, je comprends bien toutes ces raisons. Reste que ça n'a pas toujours existé. Petite, je n'en ai jamais eu par exemple. Je trouve ça un peu gros de demander aux profs de tout préparer pour deux progressions.

Sinon:http://www.europe1.fr/France/Rythmes-scolaires-Hamon-gardera-le-cap-1933973/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frankenstein
Niveau C
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2234
Localisation : Sud
Emploi : PE (ZIL)
Etudes, Loisirs ou Autre : musique classique(chant choral), sport, politique, la science...
Date d'inscription : 15/05/2012

Précisions
Vous êtes: je suis

MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : premiers couacs d’un échec programmé   Mer 25 Juin - 13:57

Allez, qq nouvelles. C'est la pagaille totale dans mon dpt où des mairies ont choisi le vendredi am mais...pas accepté par le DASEN ! Résultat: on ne connait toujours pas les horaires, impossible de demander des temps partiels, impossible de faire les couplages des TD ! eeee 787878 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos
sofi
Veilleuse de nuit
Veilleuse de nuit
avatar

Féminin
Nombre de messages : 48695
Age : 35
Localisation : Au pays du confit!
Emploi : mère-poule
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : premiers couacs d’un échec programmé   Mer 25 Juin - 18:48

Frankenstein, elle est où la pétition qui défile dans ta signature?
Tu as un lien? Tu devrais poster chez les mamans, tout le monde trouve cette réforme nulle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frankenstein
Niveau C
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2234
Localisation : Sud
Emploi : PE (ZIL)
Etudes, Loisirs ou Autre : musique classique(chant choral), sport, politique, la science...
Date d'inscription : 15/05/2012

Précisions
Vous êtes: je suis

MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : premiers couacs d’un échec programmé   Mer 2 Juil - 12:22

http://fo-snudi.fr/IMG/pdf/PETITION_NATIONALE_FO_rythmes-_Petition.pdf

Citation :
Rythmes scolaires : pagaille dans les écoles
Publié le 02/07/2014 à 03:53, Mis à jour le 02/07/2014 à 07:55
Castres (81) - Éducation
Les rythmes scolaires des écoles  seront donc à nouveau en débat ce soir au conseil municipal./photo DDM.
Les rythmes scolaires des écoles seront donc à nouveau en débat ce soir au conseil municipal./photo DDM.
Zoomer
Le maire de Castres convoque un conseil municipal ce soir pour évoquer encore la réforme des rythmes scolaires. Il craint en effet que l'Education Nationale refuse sa proposition de concentrer le péri-scolaire le vendredi après-midi.

Il est impossible pour l'instant de dire quel sera l'emploi du temps des écoliers de Castres à la rentrée prochaine. La réforme des rythmes scolaires en effet prend une tournure franchement polémique et politique à l'heure où le maire Pascal Bugis (divers droite) convoque pour ce soir à 18 heures un conseil municipal avec pour seul ordre du jour une motion sur le sujet. La ville de Castres en effet souhaite réaffirmer que soient concentrées les activités périscolaires le vendredi après-midi, postulant ainsi à l'expérimentation rendue possible par le décret du Ministre Benoît Hamon début juin avec deux arguments principaux : une économie annoncée de 145 000€ sur le budget municipal et une plus grande facilité d'organisation de ces nouvelles activités périscolaires sur une durée de 3 heures le vendredi après midi plutôt que 45 minutes tous les soirs.

Pourtant, une très mince majorité des conseils d'école de la ville (12 sur 21) s'est exprimée contre la version concentrée du «vendredi après midi». Et la directive Hamon stipule clairement, comme le rappellent les syndicats d'enseignants, qu'il faut qu'une majorité des conseils d'école soit favorable à l'expérimentation et qu'elle est applicable sur toute la commune.

Mais Pascal Bugis insiste : «Il semble que la Directrice académique souhaite mettre en place plusieurs systèmes sur la commune en fonction du vote de chaque conseil d'école. C'est inimaginable et je m'y opposerai. Je suis prêt à un bras de fer mémorable. On va maintenir et mettre en place notre proposition d'organisation avec le périscolaire concentré au vendredi après-midi. Le Ministre Hamon m'a dit en personne que c'était d'accord. On maintient ce qu'on a prévu. La commune n'est pas un paillasson.»

Le débat risque donc d'être houleux ce soir au conseil. D'autant que, l'opposition de gauche s'est déjà exprimée contre cette proposition comme l'indique l'élu André Martinez : «De fait, concentrer les activités périscolaires au vendredi après-midi ne va pas alléger le rythme des enfants dans la semaine et va rallonger le week-end. Nous n'y sommes pas favorables et préférons donc que ces nouvelles activités soient réparties sur une heure chaque soir en raccourcissant le temps de classe quotidien.»

Rappelons toutefois que c'est la Rectrice qui, au final, décide des horaires dans les écoles publiques et elle devrait rendre ses décisions en fin de semaine. D'ici là, les parents d'élèves défilent dans les bureaux des directeurs d'école et se demandent si effectivement il n'y aura plus école le vendredi après-midi ou si simplement la journée de classe en semaine sera écourtée d'une heure pour laisser place à des activités périscolaires. Une vraie pagaille dans tous les cas.
http://www.ladepeche.fr/article/2014/07/02/1911270-rythmes-scolaires-pagaille-dans-les-ecoles.html


Une vraie pagaille? Qui l'eût cru ? cccc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos
Frankenstein
Niveau C
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2234
Localisation : Sud
Emploi : PE (ZIL)
Etudes, Loisirs ou Autre : musique classique(chant choral), sport, politique, la science...
Date d'inscription : 15/05/2012

Précisions
Vous êtes: je suis

MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : premiers couacs d’un échec programmé   Mer 2 Juil - 12:28

http://www.midilibre.fr/2014/06/19/rythmes-scolaires-la-ville-choisit-le-vendredi,1010530.php

http://www.midilibre.fr/2014/06/23/rythmes-scolaires-il-ne-faut-pas-se-tromper-de-cible,1013049.php


 yyyy 787878 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos
Frankenstein
Niveau C
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2234
Localisation : Sud
Emploi : PE (ZIL)
Etudes, Loisirs ou Autre : musique classique(chant choral), sport, politique, la science...
Date d'inscription : 15/05/2012

Précisions
Vous êtes: je suis

MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : premiers couacs d’un échec programmé   Mer 2 Juil - 13:25

Une bonne grève à la rentrée si Hamon ne revient pas sur cette horreur !
https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10203397039720940&set=gm.415596111914373&type=1&theater
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos
Frankenstein
Niveau C
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2234
Localisation : Sud
Emploi : PE (ZIL)
Etudes, Loisirs ou Autre : musique classique(chant choral), sport, politique, la science...
Date d'inscription : 15/05/2012

Précisions
Vous êtes: je suis

MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : premiers couacs d’un échec programmé   Mer 2 Juil - 13:37

Le SE UNSA a t-il perdu la raison ? ou sont-ils complètement idiots dans ce syndicat ?

Citation :

En refermant la boîte de Pandore du n’importe quoi, les conseils d’écoles ont évité l’inadmissible ingérence de certaines municipalités dans le Service Public de l’Education Nationale.
http://sections.se-unsa.org/02/spip.php?article1044

Au contraire, la boîte de Pandore a même perdu son couvercle !! eeee 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos
Frankenstein
Niveau C
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2234
Localisation : Sud
Emploi : PE (ZIL)
Etudes, Loisirs ou Autre : musique classique(chant choral), sport, politique, la science...
Date d'inscription : 15/05/2012

Précisions
Vous êtes: je suis

MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : premiers couacs d’un échec programmé   Sam 1 Juil - 22:10

Frankenstein a écrit:
Le SE UNSA a t-il perdu la raison ? ou sont-ils complètement idiots dans ce syndicat ?

Citation :

En refermant  la boîte de Pandore du n’importe quoi, les conseils d’écoles ont évité l’inadmissible ingérence de certaines municipalités dans le Service Public de l’Education Nationale.
http://sections.se-unsa.org/02/spip.php?article1044

Au contraire, la boîte de Pandore a même perdu son couvercle !! eeee 

Eh bien me revoilà qq années plus tard. Qui avait raison ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos
Ctout'
Modo
Modo
avatar

Féminin
Nombre de messages : 35417
Age : 39
Localisation : sur Zeta-2-Reticuli
Emploi : Bidouilleuse
Etudes, Loisirs ou Autre : Courir (après le temps)
Date d'inscription : 10/10/2007

Précisions
Vous êtes: autre

MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : premiers couacs d’un échec programmé   Jeu 6 Juil - 15:45

Ici, les TAP s'arrêtent et en tant que parent, je le regrette beaucoup.

Dans notre village, les TAP avaient été organisés avec intelligence, je trouve : les intervenants étaient plutôt qualifiés (par exemple une dame passionnée d'astronomie qui organise tous les ans la nuit des étoiles, une sculptrice qui a fait réaliser sur plusieurs semaines une statue de cerf en fil de métal et papier mâché, une thésarde en LLCE pour une initiation à l'anglais...) et TAP répartis 3 soir par semaine, de 15h30 à 16h30. Et donc, 5 matinées à consacrer au français et aux maths, contre 4 sinon.
Les parents ont été consultés, j'ai fait une belle bafouille pour le conseil d'école puis le conseil municipal. Mais la majorité a demandé le retour aux 4 jours.
Ceci étant, je peux entendre leurs raisons : nous vivons dans un village de moyenne montagne, assez éloigné des villes. La plupart des parents qui travaillent passent facilement 1h ou 1h30 en voiture par jour, et les enfants vont majoritairement à la garderie le matin ou le soir, voire les deux. Dans ce contexte, je conçois que les TAP soient noyés dans la journée et que la matinée chômée soit vue comme une nécessité.
Reste que la mairie a été assez contente de prendre ce prétexte pour se débarrasser de ce poste qui nécessitait un travail supplémentaire pour recruter les intervenants et gérer la participation financière des familles.

Bref, c'est dommage...

_________________
La faute, cher Brutus, n'est pas dans nos étoiles, mais en nous-mêmes. (William Shakespeare, Jules César)

Mon site professionnel et Quelques photos de ma forêt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://sylviebordatwriting.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : premiers couacs d’un échec programmé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rythmes scolaires : premiers couacs d’un échec programmé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Rythmes scolaires : premiers couacs d’un échec programmé
» Réforme des rythmes scolaires...The end (temporaire...)
» Réforme des rythmes scolaires : la réponse du Sgen-Cfdt au ministre
» Peillon : Hollande pour une réforme des rythmes scolaires à la rentrée 2013
» [radio] Rue des écoles : Les écoles de production / La querelle des rythmes scolaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Licence, CRPE, Capes, Agrégation, Master, Thèse et Enseignement des Lettres :: Forum Profs des Ecoles-
Sauter vers: